La sécheresse dans l'Ouest, le Sud-Ouest, la Bourgogne et Rhône-Alpes a obligé une trentaine de départements à imposer des restrictions d'eau. Découvrez les départements concernés et les règles à suivre. 

©Propluvia

Depuis jeudi soir, trente départements font l'objet de mesures de restriction d'eau tandis que trente-quatre autres sont en vigilance sécheresse (information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d'eau), selon le site gouvernemental Propluvia.

Les zones ayant dépassé le seuil d'"alerte renforcée" ou de "crise" se situent dans les départements de la Loire-Atlantique, la Vendée, le Maine-et-Loire, l'Eure-et-Loire, le Loiret, la Vienne, la Charente, l'Indre, la Dordogne, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques, le Cantal, la Lozère, l'Ardèche et la Saône-et-Loire.

Les départements en alerte renforcée (en orange sur la carte) ont pour règles : la réduction des prélèvements à des fins agricoles supérieure ou égale à 50% (ou interdiction supérieure ou égale à 3,5 jours par semaine), la limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures... jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements. 

Publicité
Pour les zones classées en "crise", en rouge sur la carte, les prélèvements non prioritaires sont arrêtés y compris à des fins agricoles. Seuls les prélèvements prioritaires sont autorisés : santé, sécurité civile, eau potable, salubrité. 

Pour savoir si votre ville est concernée et connaître les règles à suivre, rendez-vous sur le site du gouvernement : Propluvia.developpement-durable.gouv.fr

En vidéo sur le même thème : La sécheresse menace l'agriculture du Gard