La pénurie en eau touche plusieurs régions avec la sécheresse de ces dernières semaines. Découvrez quelles sont les consignes dans votre département.

La canicule entamée mardi devrait s'apaiser à compter du dimanche 28 août, d'après les prévisions de Météo France. En attendant, les réserves d'eau s'épuisent un peu partout en France, et certains arrêtés interdisent à différentes échelles l'usage du précieux liquide. Cela fluctue d'un département à l'autre.

Le nord et l’est du pays n’ont rien à craindre, la Bretagne non plus. Cependant les restrictions concernent presque tout le sud, ainsi que les régions du Languedoc, de l'Aquitaine et des Pays de la Loire. Il faut faire particulièrement attention si vous vous trouvez en Vendée, dans les Deux-Sèvres, dans le Lot-et-Garonne, dans le Lot, en Haute-Garonne, dans l'Aude ou dans les Alpes de Haute-Provence, les départements les plus concernés par la crise ou l'alerte renforcée.

À lire aussi - Météo : la fin de la canicule, c'est pour quand ?

Deux types de vigilance

Les restrictions ne correspondent pas obligatoirement aux départements placés en vigilance orange. La Provence-Alpes-Côte d’Azur, par exemple, n’est pas sujette à la canicule, mais une grande partie de la région est en alerte renforcée pour la pénurie d’eau. L'alerte renforcée interdit de laver son véhicule et d'arroser son jardin à certaines heures, rapporte France TV Info.

Publicité
De Redon à Carcassonne, de nombreuses zones sont en crise. Cela signifie que vous ne pourrez utiliser de l'eau que pour vous laver et, bien sûr, boire. Les personnes nécessitant des soins, à l'intérieur des bâtiments hospitaliers notamment, et les organismes de sécurité civile (imaginez les pompiers sans eau) ne sont pas concernés. Cependant, les agriculteurs n'ont pas le droit d'arroser leurs champs.

Vidéo sur le même thème - 37 départements placés en alerte canicule

Publicité