Tous les ans, l'assureur AXA effectue un sondage auprès des automobilistes. Cinq profils de conducteurs du plus prudent au plus dangereux ont été définis. Voici les résultats pour 2013 sur Planet.fr.

1-Les légalistes. Ce sont les meilleurs d'entre nous, ceux qui respectent le code de la route à la lettre et ne commettent pas d'excès de vitesse, même pour 1 km/h. Ces conducteurs exemplaires représentent 26% de la population, soit 3% de plus que l'année dernière.

2-Les respectueux. Ces bons conducteurs connaissent bien le code de la route et commettent peu d'écarts. Ce groupe est le plus important mais il est en baisse : il ne représente plus que 35% (contre 44% en 2012).En tout, les conducteurs irréprochables représentent 61% de la population routière, soit 6% de moins que l'année précédente.

De plus en plus de conducteurs dangereux

3-Les laxistes. 14% des automobilistes seraient des inconscients (3% de plus qu'en 2012). Ceux-là connaissent le code de la route mais ont tendance à ne pas réaliser le danger que représentent les infractions.

4- Les affranchis.  Certains ont décidé de ne respecter que leurs propres règles, bien éloignées du code de la route. Ils représentent 18% des conducteurs (en augmentation de 1%).

5- Les "fous du volants". Enfin vous aurez 7% de "chances" de croiser la route de cette dernière catégorie (2% de plus qu'en 2012). Ceux-là sont des chauffards de la pire espèce. Ils ne connaissent même pas les règles élémentaires et n'ont donc aucun scrupule à les enfreindre.

Publicité
Le téléphone, responsable du relâchement?L'augmentation du nombre de conducteurs irrespectueux a de quoi provoquer l'inquiétude. Certaines prises de consciences peinent à s'effectuer. Dans certain cas, on observe même un recul : Aujourd'hui, 76% des automobilistes estiment qu'il est dangereux de téléphoner au volant (contre 90% en 2004).Il en est de même pour la fatigue. Si 85% des conducteurs savent qu'il est dangereux de conduire en étant fatigués, 47% le font quand même.

Crédit Photo : ©Buzrael/Flickr