Arrêté par la police, Oscar Pistorius a été inculpé du meurtre de sa petite amie, morte tuée par balle au domicile du sportif. Il doit être présenté à un juge ce vendredi.

Arrêté hier matin par la police de Pretoria en Afrique du Sud, Oscar Pistorius a été inculpé du meurtre de sa petite amie. Le sportif doit être présenté à un juge ce vendredi. « Il comparaîtra demain devant le tribunal d'instance de Pretoria. Ils ont renvoyé l'affaire car ils avaient besoin de l’envoyer faire des prises de sang » avait indiqué jeudi un porte-parole du parquet. C’est dans la nuit de mercredi à jeudi que Reeva Steenkamp, la petite amie d’Oscar Pistorius, a trouvé la mort. Selon la presse sud-africaine, le sportif aurait tiré plusieurs de feu à travers la porte de la salle de bain.

Dans un premier temps, les journaux faisaient état d’un tragique accident : Oscar Pistorius aurait pris sa compagne pour un cambrioleur qui tentait de s’introduire à son domicile, et lui aurait tiré dessus par erreur. Une hypothèse rapidement écartée par la police. « Il y a eu par le passé des rapports faisant état de disputes familiales au domicile de l'accusé » a déclaré une porte-parole des services de police. Toujours selon la police, le couple se trouvait seul dans la résidence du sportif au moment du drame. Un pistolet de 9 mm a été retrouvé sur les lieux. Reeva Steenkamp est décédée sur place, après avoir reçu quatre balles à la tête et au bras.

Publicité
C’est donc une sombre histoire qui touche celui qui a été baptisé « Blade Runner ». Premier athlète paralympique à s’aligner sur une ligne de départ avec des athlètes valides, Oscar Pistorius avait participé aux Jeux Olympiques de Londres l’été dernier. Amputé des deux jambes à l’âge de 11 mois, il court avec deux lames en carbone, et s’était battu pour pouvoir participer aux épreuves des valides. C’est désormais un tout autre combat que le sportif va devoir mener.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité