Daniel Larribe, Thierry Dol, Pierre Legrand et Marc Féret ont confié à Jean-Yves Le Drian dans l’avion qu’ils avaient tenté de s’évader durant leur captivité, a rapporté le ministre de la Défense mercredi soir sur France 2. Une des rares confidences faites par les quatre hommes.

© AFP

Libérés mardi, Daniel Larribe, Thierry Dol, Pierre Legrand et Marc Féret ont regagné la France ce mercredi. Arrivés à Paris en fin de matinée, ils ont été accueillis sur le tarmac par François Hollande et leurs familles. Visiblement éprouvés, ils sont restés discrets, voire un peu en retrait, et n’ont pas souhaité s’exprimer face à la caméra. Mais les quatre ex-otages ont tout de même parlé un peu de leur détention dans l’avion qui les ramenait mardi soir à Niamey, a rapporté Jean-Yves Le Drian hier soir sur France 2, qui a révélé qu’ils avaient tenté de s’évader en début d’année.

Des confidences rares« Dans l'avion, ils se sont mis à parler l'un après l'autre, un peu dans le désordre de tout ce qu'ils avaient vécu, de la manière dont ils avaient essayé de se repérer, de leurs conditions de logement, de la nourriture, des tentatives d'évasion » a raconté le ministre de la Défense. Daniel Larribe et Thierry Dol auraient en effet réussi à s’échapper durant 48 heures en janvier dernier, avant d’être repris par les ravisseurs. Des confidences rares, qui sont intervenues dans le cadre d’un retour à l’atmosphère « intime » a jugé le ministre. « Ils le raconteront s’ils le veulent » a-t-il ajouté.

Publicité
La vie d'aprèsCar commence désormais la vie d’après, un « après » qui n’est pas forcément facile à gérer. Les quatre hommes ont été pris en charge ce jeudi matin par des agents de la DGSE pour un debriefing. Cette sorte d’interrogatoire permet à l’ex-otage de parler de ce qu’il a vécu, mais permet aussi aux agents des services de renseignement de reconstituer une sorte de « carte » aussi précise que possible de la détention et des ravisseurs. Autant d’informations précieuses qui pourront être utiles pour d’autres otages. Une étape importante qui peut durer plusieurs heures. Daniel Larribe, Thierry Dol, Pierre Legrand et Marc Féret pourront ensuite rentrer chez eux.

Revivez le retour des otages en vidéo 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité