Un heureux concours de circonstances a permis à ces joueurs de ne pas monter à bord du tristement célèbre vol 4U9525 de la German Wings.

Une histoire dont ils se souviendront toute leur vie. Les joueurs du Dalkurd de Borlänge, une équipe de football suédoise de troisième division, ont en effet échappé in extremis à l’accident aérien qui a coûté la vie à 150 personnes.

A lire aussiLes suites du crash de l’A320 en direct

Ces derniers, en stage à Barcelone, devaient rentrer au pays en transitant par le vol de la compagnie allemande. Mais une fois à l’aéroport, "les joueurs et l’encadrement ont finalement renoncé à ce vol à cause d’une correspondance trop longue à Düsseldorf (Allemagne)", indique Le Figaro. L’équipe a donc reporté son choix vers plusieurs vols qui transitaient par Zurich et Munich. Une décision qui leur a permis d’être aujourd’hui toujours en vie.

"On a eu vraiment beaucoup de chance"

Le directeur sportif du club, Adil Kizil, a fait part leur histoire au quotidien suédois Aftonbladet : "On aurait effectivement dû prendre cet avion. Il y avait quatre avions qui sont partis vers cette heure-là et qui se sont envolés vers le nord en passant au-dessus des Alpes. Quatre avions et nous avions des joueurs dans trois d'entre eux. On peut dire qu'on a eu vraiment, vraiment beaucoup de chance."

Publicité
"À tous ceux qui ont essayé de nous contacter ces dernières heures nous sommes à la maison et nous allons bien. C'était un autre avion. Qu'ils reposent en paix", a écrit sur Twitter le gardien de but Frank Pettersson.

Vidéo sur le même thème : Crash A320 : quelles nationalités étaient à bord  ?