Les fantasmes ont la vie dure. Celui de la femme de ménage en petite tenue peut en tout cas être assouvi. Un site belge propose en effet depuis quelques mois à ses clients d’engager des femmes de ménage légèrement vêtues pour des « prestations artistiques ».

Le concept fait déjà fureur au Canada ou en Grande-Bretagne. Nos voisins belges peuvent désormais eux aussi bénéficier de services ménagers un peu spéciaux grâce à Z Maid. Lancé il y a trois mois, ce site internet permet de mettre en relation ses clients avec ces femmes de ménage en petite tenues pour, est-il précisé, un « jeu de rôle artistique ». Car on se défend ici de parler de prostitution. Les consignes sont d’ailleurs claires dès la page d’accueil : « Zmaid ne fournit aucun service sexuel, il ne s'agit pas d'un service d'escort. […] Tout rapport sexuel manuel ou contact physique est strictement interdit, toute tentative entrainera automatiquement la fin de la prestation ».

Publicité
Z Maid semble en tout cas séduire. Le site compterait déjà, selon l’hébergeur, 1 500 membres et 12 000 visites. Pour les clients, c’est bien sûr le fantasme qui attire (on peut ainsi « commander » une « maid classique », une « maid topless » ou encore une « maid nature », c’est-à-dire en tenue d’Eve), mais les « femmes de ménage », elles, y voient plutôt l’occasion de se faire un complément de revenu : 70% de la rémunération est en effet reversé à cette « maid » d’un genre particulier, est-il précisé. Reste que ce genre de prestation, même si elle se veut « artistique », peut rapidement déraper. Le gérant du site, Pascal Milquant, a donc pris les devants et indique que si « un rapprochement quelconque » devait « avoir lieu entre deux personnes consentantes », « cela va au-delà de nos services ».  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité