Un enfant de 10 ans a chassé de chez lui deux cambrioleurs armés. Un exploit qui semble tout droit inspiré des aventures du petit Kevin McCallister, le héros du célèbre film Maman, j’ai raté l’avion.

Le journal américain The Observer a révélé dans ses colonnes une drôle d’histoire, digne du prochain volet de Maman je m’occupe des méchants. A Brooklyn, un quartier de New York, un petit garçon de 10 ans a fait fuir de sa maison deux cambrioleurs armés. Deux individus sont en effet entrés dans une maison de Brooklyn, à la recherche d’objets de valeur. Surpris de tomber sur les deux adolescents qui se trouvaient dans le salon, ils leur ont ordonné de ne surtout pas bouger et les ont menacés avec une arme. Ils sont ensuite montés à l’étage et sont entrés dans l’une des chambres.

C’était sans compter sur la ténacité de son occupant, un petit garçon de 10 ans, visiblement peu disposé à ce qu’on lui pique ses affaires. Sans hésiter, le garçonnet s’est jeté sur les cambrioleurs. Il a tout d’abord refermé sa porte sur les doigts d’un des deux malfaiteurs, avant de se jeter dessus et de le désarmer. Il a ensuite pris possession de l’arme et les a menacés avec. Il ouvert le feu, sans blesser personne. Les deux bandits visiblement inquiets ont alors pris la fuite. 

Publicité
Pour l’instant, aucune information concernant l’identité des voleurs n’a été communiquée. Selon les trois habitants de la maison, il s’agirait de deux hommes d’une vingtaine d’années. L’identité du garçon de 10 ans qui a sauvé sa maison n’a pour l’heure pas non plus été dévoilée.  

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publiez votre commentaire

3 commentaires

Vous voyez que ça n'a pas que

Portrait de Philander

Philander

Vous voyez que ça n'a pas que du mauvais les armes.... ;o))))

Votez pour ce commentaire: 

Bravo à ce jeune héros!

Portrait de Mylane

 Bonjour de Mylane! 

Bravo à ce jeune héros!  

Votez pour ce commentaire: 

Un peu dangereux tout de même

Portrait de bachibouzouc

bachibouzouk

Un peu dangereux tout de même non ? Si j'étais son papa, je lui dirai de laisser les voleurs faire leur travail la prochaine fois et de ne surtout pas bouger le petit doigt.

Votez pour ce commentaire: 

Publicité