Les sociétés telles que Microsoft, Apple ou Google sont victimes de leur succès. Elles reçoivent plus d'un million de candidatures par an. Comment départager des candidats plus brillants les uns que les autres? Elles ont trouvé la solution : poser les énigmes les plus improbables et plus farfelues possibles à leurs candidats. Le point avec Planet.fr

 Chez Google, sur 1 million de candidatures, seulement 1 candidat sur 30 est embauché. La concurrence est rude et les recruteurs ne savent plus quoi inventer pour déstabiliser et départager les candidats à l'embauche.

L'écrivain américain William Poundstone nous informe de ces pratiques originales dans son livre Êtes vous assez intelligent pour travailler chez Google? Ce qui est sûre c'est que ces candidats s'étaient surement préparés à tout mais pas ce genre de questions. D'après Bernard Girard qui a écrit Une révolution du management- le modèle Google ", les recruteurs posent ce type de questions pour évaluer la créativité et les facultés à répondre à des questions inattendues et peu conventionnelles. Ainsi, c'est davantage la démarche intellectuelle plus que le résultat final qui a de la valeur". C'est donc la capacité immédiate à comprendre  le problème et à être original qui fera de vous le meilleur candidat possible. 

Voici une sélection d'énigmes les plus farfelues les unes que les autres qui ont pu être posées dans ces entretiens d'embauche  :

-Vous êtes dans un couloir de pierre de 2,5 mètres de section. Le prince des ténèbres apparaît devant vous. Que faites-vous? (Microsoft)

-Utilisez un langage de programmation pour décrire un poulet. ( Google)

Publicité
-Vous rapetissez jusqu'à la taille d'une pièce de 5 centimes et êtes projetés dans un mixeur. Votre masse est réduite si bien que votre densité n'est pas modifiée. Les lames entrent en action dans 60 secondes. Que faites-vous?

-Un homme a poussé sa voiture jusqu'à un hôtel et perdu sa fortune. Que s'est-il passé?

Et vous? A leur place? Qu'auriez-vous répondu?

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité