Selon un sondage Ipsos pour BFM TV, les Français sont proches de l’overdose fiscale. S’ils estiment que payer des impôts est un acte citoyen, plus de 7 Français sur 10 estiment en revanche que leur montant est excessif et l’argent mal utilisé.

Ras-le bol. Les Français expriment leur ras-le-bol fiscal. Selon un sondage Ipsos, réalisé pour BFM TV, Le Monde et La Revue française des finances publiques, paru ce lundi, le poids des impôts se fait de plus de plus en lourd. Si pour 57% des Français, payer des impôts est considéré comme un « acte citoyen », 72% estiment que le montant « des différents impôts et taxes » dont ils doivent s’acquitter est « excessif ». Et, pire, pour 88% d’entre eux, l’argent ainsi récolté par les pouvoirs publics est mal utilisé (même très mal pour 36%).

Une politique fiscale du gouvernement critiquéeLes Français sont également très nombreux à se montrer critiques face à la politique fiscale menée par le gouvernement. Celle-ci sera injuste pour 79% d’entre eux. 80% la jugent inefficace pour réduire la dette et les déficits, et 78% non conforme aux promesses de campagne. Quant à la pause fiscale promise pour 2015 par l’exécutif, 85% des personnes interrogées déclarent ne pas y croire.

Publicité
« Les impôts augmentent régulièrement »Mais ce qui gêne le plus les Français, c’est surtout la hausse continue de la charge fiscale, qu’elle soit décidée par la gauche ou par la droite.  « Que ce soit la gauche ou la droite au pouvoir », 78% estiment ainsi que « les impôts augmentent régulièrement ». 60% pensent qu’ils avaient déjà augmenté avant que François Hollande ne soit élu », et 40% qu’ils ont « surtout augmenté à partir du moment » où il a été élu président (une proportion qui passe à 76% chez les sympathisants UMP et 62% chez ceux du FN). Mais les Français restent solidaires. Pour 52%, « les foyers les plus modestes doivent continuer à ne pas payer d'impôt sur le revenu ». Ils sont également 66% à se dire favorables à un prélèvement à la source.
Publicité