Théoriquement, vous aviez jusqu’à ce mercredi 15 novembre 2017 pour vous acquitter de votre taxe d’habitation, que celle-ci concerne votre résidence principale ou votre résidence secondaire. Encore faut-il avoir reçu l’avis en question… Si tel n’est pas le cas, voici les démarches à effectuer selon votre situation.

Si certains estiment qu’après l’heure, ce n’est plus l’heure, il se révèle toujours plus efficace de payer – même en retard – votre taxe d’habitation. Pour autant, encore convient-il de comprendre pourquoi vous ne l’avez pas reçu en temps voulu (théoriquement, à partir de fin septembre si vous n’êtes pas mensualisé, du 17 novembre si vous l’êtes) et quels sont les leviers à activer pour éviter toutes pénalités.

Si vous n’êtes pas mensualisé

A priori, les avis de taxe d’habitation vous sont envoyés en priorité. Pourquoi ? Parce que vous êtes supposé payer cet impôt au plus tard mi-novembre selon les années. Vous avez toutefois jusqu’au 20 novembre 2017 si vous souhaitez vous en acquitter par Internet. Dans le cas où vous n’avez pas reçu votre avis, il convient de contacter rapidement votre centre des impôts afin de signaler ce retard. Les coordonnées figurant sur les avis précédemment reçus.

N’omettez pas également de vérifier que le centre d’imposition dont vous dépendez dispose de vos bonnes coordonnées, surtout si vous vous êtes marié dans l’année ou que vous avez déménagé.

Autre point à prendre considération : le fait que vous ayez potentiellement choisi de ne plus recevoir votre avis de taxe d’habitation en version papier et donc par voie postale. Dans ce cas, vous avez automatiquement été averti par mail de la mise en ligne de votre avis. Hâtez de vous, par conséquent, de vous rendre dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr pour pouvoir vous en acquitter.

Si vous êtes mensualisé

Votre avis de taxe d’habitation vous a, normalement ; été transmis depuis la mi-octobre. Dans le cas contraire, nul besoin de paniquer. Pourquoi ? Tout simplement parce que, quoi qu’il advienne, le prélèvement sera effectué sur vos comptes chaque mois. Quant au montant, celui-ci demeurera inchangé. D’où la nécessité de contacter, là encore, assez rapidement votre centre d’imposition le plus proche, ou bien de vous rendre directement sur place. L’objectif étant de déterminer s’il s’agit d’une erreur ou d’un simple retard.

Si vous possédez une résidence secondaire

Point d’inquiétude là non plus. Les avis de taxe d’habitation portant sur ce type de bien sont généralement distribués plus tard (a priori jusqu’à la fin du mois de novembre). Tout en sachant que vous avez jusqu’à mi-décembre (le 20 si vous payez en ligne) pour vous en acquitter. A noter cependant qu’il se peut que vous soyez tenu de payer vos deux taxes d’habitation (résidences principales et secondaires) en même temps à la mi-novembre.

Publicité
Dans le cas où vous n’auriez toujours rien reçu en décembre, n’hésitez surtout pas à contacter votre centre d’imposition le plus proche en amont ou d’envoyer un mail à l’adresse figurant sur vos derniers avis. L’objectif étant que l’administration fiscale ne puisse contester votre bonne foi.

En vidéo - Taxe d’habitation: qui sera exonéré ?

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet