En deux ans, des malfaiteurs ont accumulé plus de deux millions d’euros sous forme de biens immobiliers en Normandie et en région parisienne. 

La gendarmerie de Normandie a procédé à de nouvelles arrestations il y a quelques jours dans le cadre d’une enquête sur une vaste arnaque au prêt immobilier en Normandie et en région parisienne, rapporte LeParisien.fr.

Mais comment une telle escroquerie a-t-elle pu être mise en place ? "Avec l'aide de notaires véreux et de banquiers indélicats, le système permettait de souscrire indûment des prêts immobiliers. Le schéma le plus classique consistait à blanchir des fonds issus de travail dissimulé, dans le bâtiment ou le commerce notamment", explique le site d’information.

Un préjudice d’au moins 20 millions d’euros

Publicité
Un blanchiment d’argent grâce à de l’investissement dans l’immobilier qui rendait la supercherie encore plus difficile à déceler. Des prêts n’étaient parfois même pas remboursés aux banques, victimes de cette affaire. "Des virements en direction de la Turquie ou de Dubaï ont ainsi été mis au jour. Une licence de taxi a même été achetée avec ces fonds à l'origine douteuse".

Toujours selon Le Parisien, pas moins de 14 personnes ont déjà été mises en examen dans cette affaire et le préjudice de l’escroquerie atteindrait au moins 20 millions d’euros. 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité