Qu'est-ce que ça changera concrètement pour votre porte-monnaie lorsque le projet de loi Duflot sur l'encadrement des loyers sera passé ? Réponses...

La Tribune, a évalué ce que le projet de loi Duflot sur l'encadrement des loyers allait changer pour votre porte-monnaie grâce au simulateur de Médiapart établi avec les données de l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (les seuls disponibles actuellement).

Pour simuler les évolutions des loyers, La Tribune est partie de 4 profils types de locataires parisiens. A commencer par l'étudiant célibataire qui loue un studio de 22 m² dans le 18e arrondissement de Paris pour 800 euros par mois.

Selon la loi, son loyer est supérieur de plus de 20% au loyer médian du quartier (de 45% même), il pourra donc négocier une baisse avec son propriétaire. La baisse sera faite d'office pour le prochain locataire qui ne pourra pas louer le studio plus de 633 euros par mois, soit 167 euros de moins que le locataire actuel.

Deuxième cas, celui du jeune couple sans enfant qui s'installe dans l'est de Paris, dans le 11e, vers la Place de la République. Il loue un deux pièces de 35 m² pour 1 100 euros par mois. La loi obligera le loyer à ne pas dépasser 861 euros, soit 239 euros de moins que le loyer actuel.

Vient ensuite le cas d'un couple avec un enfant, qui loue dans le sud de Paris, dans le 15e, un trois pièces de 60 m² pour 1 500 euros. L'appartement ne pourra pas être loué plus de 1 380 euros après le passage de la loi Duflot.

Enfin, le cas de la famille avec deux enfants qui habite en banlieue dans une maison de 100 m² à Neuilly-Plaisance pour 1 600 euros par mois. Après la loi, le loyer ne pourra pas être supérieur à 1 426 euros, soit 174 euros de moins.

Publicité
Mais attention, tous les loyers ne seront pas baissés ! En effet, La Tribune pointe du doigt l'exemple d'un quatre pièces de 120 m² à Noisy-le-Sec, loué 1 200 euros. Le loyer maximal du quartier étant fixé à 1 711 euros, la famille paye clairement moins, puisque son loyer est déjà de 19% inférieur au loyer médian du quartier.
Publicité