282 000 personnes ont vu leur données personnelles être rendues publiques suite à une erreur technique de Google. Explications.  

C’est un bug embarrassant pour le géant de l’informatique américain. Google a publié par erreur les données personnelles de 282 000 utilisateurs, a révélé vendredi le site ArsTechnica. Une faille qui aurait commencé en 2013, soit deux ans avant sa résolution.

Les personnes touchées sont des clients de l’application Apps for Work, qui permet d’enregistrer un nom de domaine avec la possibilité dans les options payantes de rendre les informations privées. Pourtant, les nom, adresse, numéro de téléphone et e-mail de ces utilisateurs ont notamment été publiés.

Utilisation frauduleuse des identités ?

"Un chercheur en sécurité a récemment signalé une faille via notre programme Vulnerabiliy Rewards, qui affecte l'intégration de Google Apps avec l'API d'enregistrement de nom de domaine Enom. Nous avons identifié la cause, fait les corrections appropriées, et communiqué avec les clients touchés par ces applis. Nous nous excusons pour tout problème que cela a pu avoir causé", a réagi Google dans un communiqué.

Publicité
Malgré tout, les risques sont importants pour ceux qui auraient vu leurs données confidentielles être publiées. "Pour les utilisateurs de Google Apps for work ayant entré des informations justes, ils sont par exemple exposés à une utilisation frauduleuse de leur identité sur internet, voire pire", estime l’Obs.

En vidéo sur le même thème : Faille "Heartbleed", est-ce vraiment fini ?