Des experts alertent sur le danger de certaines voitures très modernes. Certains véhicules truffés de technologies et de logiciels peuvent être contrôlés à distance par des hackers ou des terroristes... 

La technologie n'a pas toujours que du bon. Des informaticiens ont alerté dans le journal britannique Sun, sur le danger que peuvent représenter certaines voitures ultra modernes, bourrées de nouvelles technologies et de logiciels. Comme n'importe quel autre appareil connecté à un réseau, elles peuvent être hackées et une personne malintentionnée comme un terroriste peut en prendre le contrôle. Ce sont principalement des véhicules construits à partir de 2005 qui sont concernés, mais également des vieilles voitures de plus de 17 ans.

Justin Cappos, informaticien à l'université de New York explique au Sun : "plusieurs de nos ennemis ont des capacités nucléaires mais n'importe quel pays habilité à lancer une cyberattaque peut tuer des millions de civils en piratant seulement des voitures. C'est très inquiétant". Il précise que ces hackers "peuvent envoyer des messages aux freins, éteindre la direction assistée ou encore bloquer les gens dans leur voiture".

Une expérience convaincante ?

Des chercheurs ont tenté l'expérience, il y a deux ans, sur une Jeep Cherokee datant de 2014. Ils ont réussi à prendre le contrôle des freins, de la direction et de la transmission. "Nous avons déjà vu des véhicules utilisés comme des armes. Les chercheurs en cybersécurité doivent s'assurer que les systèmes sont conçus pour empêcher ce types d'attaques", a indiqué, Carsten Maple, professeure de cyberingénierie à l'université de Warwik, au journal britannique

Publicité
Les pouvoirs publics britanniques ont été alertés sur ce type de danger mais l'association anglaise Society of Motor Manufacturers and Traders (SMMT) assure que les dernières voitures sont d'ores et déjà équipées de moyens qui permettent "d'empêcher le piratage à distance grâce à des mises à jour régulières du logiciel".

Rien qu'au Royaume-Uni, neuf millions de véhicules sont connectés au wifi. 

Vidéo : Des millions de clés des voitures Volkswagen piratables

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité