L’association UFC Que Choisir met en garde les internautes contre des nouveaux programmes malveillants : les "rançongiciels". Explications. 

Vos vols de données peuvent leur rapporter beaucoup. Des pirates informatiques ont développé un nouveau réseau d’escroquerie visant à prendre en otage des données informatiques et réclament ensuite des rançons pour les rendre, rapporte l'association UFC Que Choisir, samedi. 

"Comme les virus classiques, ces programmes se cachent le plus souvent dans des pièces jointes à des courriels d’apparence anodine. Il suffit au destinataire de tenter de l’ouvrir pour être infecté. Le rançongiciel se met alors à l’œuvre", explique Que Choisir.

Se méfier des mails douteux

Le logiciel malveillant agit en deux temps. Premièrement, "il chiffre les données contenues sur l’ordinateur ainsi que les fichiers accessibles en écriture sur des dossiers partagés dans le cas où l’ordinateur est connecté à un réseau informatique". Et dans un second temps, il envoie un message à la victime du piratage pour lui demander une rançon en échange d’une clé qui lui permettra de déchiffrer ses propres données.

Publicité
Face au problème, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi), sous la tutelle du Premier ministre, met ainsi en garde le grand public et les administrations et petites entreprises. L’UFC Que Choisir rappelle par ailleurs qu’il est possible de limiter les risques en mettant régulièrement à jour son ou ses logiciel(s) antivirus. Et dernier conseil : se méfier des mails dont la provenance est inconnue ou semble douteuse.

En vidéo sur le même thème - Piratage de données : sommes-nous tous vulnérables ?