Il ne devrait pas il y avoir de revalorisation des pensions de retraite en 2016. En cause : le changement de mode de calcul qui s’appuie sur une inflation en baisse continue.  

L’augmentation n’est pas pour maintenant. Selon une information du quotidien Les Echos, "la revalorisation des pensions (de retraite, ndlr) au 1er octobre devrait être nulle". La faute au changement de mode de calcul de la revalorisation des retraites effectif cette année.

"Désormais, celle-ci est indexée sur l'inflation moyenne constatée sur les douze derniers mois glissants connus (entre août 2015 et juillet 2016) et non sur l'inflation moyenne estimée en 2016 (+0,1%)", précise le magazine Challenges.fr.

Une hausse de 0,1% en octobre 2015

Et l’inflation étant en baisse continue depuis six mois, un nouveau gel des retraites est en effet à prévoir pour 2016. Une toute petite hausse de 0,1% avait été enregistrée en octobre 2015 mais aucune augmentation significative n’a eu lieu depuis avril 2013. Celle-ci avait alors été de +1,3%.

A lire aussi - Retraités : comment toucher votre 1ère pension plus vite  

Publicité
Une aide sera-t-elle tout de même prévue pour les moins aisés ? "En 2015, un geste avait (...) été fait en faveur des plus modestes. Ceux qui recevaient des pensions inférieures à 1200 euros brut avaient alors eu droit à une prime ponctuelle de... 40 euros", rappelle Metronews.

En vidéo sur le même thème - Retraites complémentaires : ce que prévoit l’accord

Publicité