C’est en tout cas ce que demandent les patrons, qui ont formulé une série de propositions adressées aux candidats à la présidentielle. Explications.  

Seront-ils entendus ? Les patrons français ont leur avis sur l’âge légal de départ à la retraite et souhaitent le faire savoir. Le Medef vient en effet de formuler plusieurs idées adressées aux candidats à la présidentielle et par conséquent au futur chef de l’Etat.

Parmi elles, le syndicat des chefs d’entreprises demande notamment aux candidats de se positionner en faveur d'une retraite à 65 ans, "parce que, insiste Pierre Gattaz, il y a toujours plus de retraités qui vivent plus longtemps pendant que le nombre d'actifs, lui, stagne", précise Le Parisien.

A lire aussi - Retraite : ce que prévoient les candidats à la présidentielle  

Une proposition identique à celle de Fillon

L’idée des patrons rejoint la proposition du candidat de la droite et du centre, François Fillon, qui souhaite reculer l’âge de la retraite à 65 ans et unifier tous les régimes de retraite afin de "maintenir le pouvoir d’achat des retraités".

Publicité
Parmi les autres propositions faites par le Medef, on retrouve notamment une réforme du financement des retraites, pour en faire baisser le coût, une hausse de la TVA (avec un taux principal passant de 19,6 % à 21,6 %) ou encore une diminution de 22% de l’impôt sur les sociétés.