Des automobilistes français se font arrêter... à tort ! Le fichier des voitures volées de la police serait victime d'un incroyable bogue à cause des nouvelles plaques d'immatriculation.

plaques

plaques

Publicité

Lors de la première semaine du mois d'août, deux automobilistes français ont été arrêtés par la police. La raison ? Leurs numéros de plaque d'immatriculation correspondaient à ceux de voitures volées en Italie, sauf que ces deux automobilistes (dont l'un a été menotté devant son fils) sont innocents !

Ces deux Français, qui ont été relâchés par la suite, ont été victimes d'un incroyable bogue informatique.

Cela a également été le cas pour trois jeunes Français partis prendre des photos d'avions près de l'aéroport d'Amsterdam, au Pays-Bas et qui ont vu débarquer six voitures de police.

Les touristes ont passé cinq heures en garde à vue avant de se voir présenter des excuses par le responsable du poste de police.

Le numéro de la plaque de l'un d'entre eux correspondait à celle d'un trafiquant d'armes immatriculé en Italie.

Les nouvelles plaques d'immatriculation françaises sont identiques aux italiennes qui sont composées de deux lettres, trois chiffres, puis deux lettres.

En effet, la seule différence entre les deux est que les plaques italiennes ne comportent pas de tirets entre les chiffres et les lettres (voir la photo ci-dessous d'une plaque italienne et, en dessous, d'une plaque française)... une donnée que le fichier informatique de la police ne prend pas en compte !

Les numéros de plaques italiennes et françaises peuvent donc être confondus, ce qui est arrivé pour ces automobilistes malchanceux... et qui peut arriver aux 10 millions de détenteurs de nouvelles plaques.

Pour remédier au problème, le ministère de l'Intérieur promet l'établissement d'un nouveau fichier dans quelques mois qui fera bien la différence entre les plaques des deux pays.

Nouvelles plaques d'immatriculation : elles peuvent vous faire arrêter !

Ailleurs sur le web

les derniers articles Dossiers de la rédaction

Publiez votre commentaire

Publicité