Emmanuel VERNY est le Directeur général de l'UNA (Union nationale de l'aide, des soins et des Services à domicile). Il explique dans une interview à Planet.fr son avis sur les enjeux de la réforme de la dépendance.

Que fait aujourd’hui l’UNA en matière de dépendance, et quel rôle compte-t-elle jouer dans le cadre du débat national sur ce thème ?

Publicité
Le réseau UNA regroupe 1200 structures en France, aussi bien des associations que des Centre Communaux d'Action Sociale ou des organismes mutualistes. Il prend en charge plus de 650,000 personnes âgées, que ce soit de l’aide à la vie quotidienne ou de l’aide aux actes essentiels, et des soins infirmiers. C’est le réseau le plus important en France, avant les associations d'aide à domicile comme l’ADMR ou Adessa. Il regroupe plus de 145,000 salariés. Les personnes âgées ne sont par ailleurs pas le seul public aidé. Les personnes prises en charge sont également  des personnes en situation de handicap, ou bien des familles en difficulté. Nous aidons ces personnes à vivre dans des conditions correctes. En général il s’agit de la réalisation d’actes essentiels (lever, habillage, repas, toilette) mais aussi de l’entretien ménager. Certaines personnes travaillent également à ce que les personnes dépendantes puissent avoir des activités sociales. Elles aident celles-ci à sortir, garder un lien avec leur quartier. Ce sont des choses importantes pour la vie des personnes âgées.
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité