Victime de cybersurveillance ? Il y a quelques bons gestes à adopter afin d'éviter ce genre de situation.

Les outils numériques tels que les ordinateurs, les téléphones ainsi que les tablettes sont les cibles des hackers. Cependant, à l'occasion du mois européen de la cyrbersécurité, l'Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information (ANSSI) sensibilise les citoyens face à la sécurité numérique et vous explique comment ne pas vous-même en être victime.

Pendant votre navigation sur internet certains sites suspects vous demanderont peut-être de désactiver certaines fonctionnalités dans la configuration des logiciels : le site du gouvernement conseille de ne pas céder.

Dans vos mails : méfiez-vous des messages dont vous ne connaissez pas l'expéditeur qui vous propose ou demande de l'argent. S'il s'agit d'une connaissance, prenez directement contact avec. N'ouvrez pas non plus les messages douteux avec des fautes d'orthographes ou les pièces jointes au nom trop succinct.

Enfin, dans le cas d'un mail suspect, mieux vaut éviter de suivre les liens proposés et vérifier la cohérence entre l'adresse affichée dans le contenu et le lien effectif. Toutes vos données sont des cibles potentielles.

"Rançonlogiciels " ou "ransomware" : qu'est-ce que c'est ?

Publicité
Le but des logiciels malveillants appelés "rançonlogiciels" ou "ransomware" est de vous voler tout simplement vos données. En échange, une raçon vous sera demandée. D'après le site du gouvernement, les payer ne garantit en rien un retour.

Pour éviter que tout vos fichiers ne disparaîssent, il est dont préférable de faires des sauvegardes régulières sur un disque dur extérieur que vous conserverez très soigneusement.