Dans un rapport publié ce jeudi sur son site, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) rappelle à l'ordre plusieurs chaînes de télévision qui ont diffusé des clips vidéos jugés "sexuels" et "sadomasochistes".

Capture d'écran clip "Wrecking Ball" Miley Cyrus

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a publié ce jeudi sur son site Internet un rappel à l'ordre concernant plusieurs chaînes de télévision. Le gendarme de Web a en effet constaté des manquements à la recommandation du 7 juin 2005. Les chaînes D17 et W9 sont accusées d'avoir diffusé, à des horaires inadaptés et sans signalétique adaptée, des clips musicaux jugés "sadomasochistes" et "sexuels".

"Une représentation de la femme suceptible de choquer"

Le clip "Wrecking Ball" ("boule de démolition) de Miley Cyrus est notamment dans le viseur du CSA. Dans cette vidéo, on aperçoit la chanteuse jouer avec passion sur une boule de démolition. L'instance, présidée par Olivier Schrameck, considère que le clip comporte "des scènes à connotation sexuelle". "Working B*tch" ("chienne de travail") de Britney Spears est aussi dans le collimateur de l'organisme pour son "univers sadomasochiste" qui "donne une représentation de la femme suceptible de choquer de nombreux téléspectateurs".

Publicité
Dans son communiqué, le CSA s'appuie sur le "point 3 de l'article 4" d'une ordonnance du 7 juin 2005 : "les vidéomusiques pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes, l’éditeur s’attache à les diffuser après 22 heures".

Vidéo : le clip "Wrecking Ball" de Miley Cyrus