Société
En novembre 2016, lors de son "JT" de 13h, le journaliste avait employé une formule sur les migrants attirant l'attention du CSA. Aujourd'hui, le conseil le rappelle à l'ordre, mais sans prendre de sanctions.
Politique
France Télévisions s'alarme de la petite combine qu'aurait trouvée le FN pour s'arroger une grande partie de l'espace médiatique à l'approche de la présidentielle. De son côté, le FN conteste toute manoeuvre.
Vidéos Argent/Bourse
D'après l'observatoire Crédit Logement/CSA, les taux d'intérêt ont touché un nouveau plancher le mois dernier, à 1,60% en moyenne. Selon les courtiers, cette tendance baissière pourrait se prolonger dans les mois à venir, en raison du Brexit. Cette baisse des taux permet aux ménages d'accéder facilement au marché immobilier sur une longue durée. - Intégrale Placements, du mardi 5 juillet 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Dans un avis confidentiel, le gendarme de l'audiovisuel estime que l'alliance entre la chaîne sportive et la filiale de Vivendi pose de nombreux problèmes.
Vidéos Argent/Bourse
Tous les indicateurs sont au vert pour le secteur de l'immobilier. Selon le dernier baromètre du Crédit Foncier avec l'institut de sondage CSA, le moral des professionnels sur ce marché n'a jamais été aussi haut. 80% de ces derniers estiment que ce secteur s'est encore amélioré depuis le début de l'année. Cet optimisme est porté par les différents dispositifs d'aides à l'achat et le niveau historiquement bas des taux d'intérêt. - Intégrale Placements, du mardi 10 mai 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos à la une
Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA et présidente du groupe de travail "Droit des femmes" a produit un rapport sur la place des femmes dans une quarantaine de séries TV françaises et américaines. "La majorité représentée à l'écran est plus souvent dans les taches ménages, dans des rôles qui ne sont pas de responsabilité", explique-t-elle. Mais elle notre des progrès de la part des chaînes.
Vidéos Vu à la télé
Stéphane Bern a eu droit à une mise en garde du CSA en raison d'un extrait de son émission Comment ça va bien du 13 octobre dernier. On y voit l'humoriste Jarry dans la peau d'un paysan amoureux de l'une des chroniqueuses de l'émission. Il prétend vouloir l'épouser avant de l'emener de force, de l...
Vidéos à la une
En marge du colloque sur la diversité dans l'audiovisuel organisé au CSA ce mardi 6 octobre, Olivier Schrameck s'est confié à BFMTV. Pour le président du CSA, le problème de notre société repose aujourd'hui sur sa "cohésion".
Vidéos à la une
Olivier Schrameck a assuré mardi que la nomination de Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de France Télévisions, s'est déroulée au terme d'une "procédure parfaitement régulière et en dehors de toute pression, qu'elle soit politique, économique ou personnelle". Le président du CSA était auditionné par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale. Soupçonné d'avoir favorisé la candidate qui l'a finalement emporté, Olivier Schrameck a assuré qu'il "n'avait aucun parti pris" et que son avis "s'est forgé au fil des auditions". "Je n'ai rencontré (Delphine Ernotte) individuellement, pour la première et seule fois, le 6 mars, à sa demande, exactement comme j'ai a pu le faire avec les autres candidats qui en ont fait la demande", a ajouté le président du CSA. "Je n'ai fait pression sur aucun de mes collègues, ni directement, ni indirectement", a assuré le président du CSA.
Vidéos à la une
"C'est très simple : j'ai été nommé pour 5 ans, il m'en reste encore 4. Il faudra poser la question au CSA qui m'a nommé à l'unanimité il y a un an et qui est le seul en mesure de pouvoir me retirer mon mandat...". Dès l'ouverture de son audition, Mathieu Gallet a réaffirmé, malgré les critiques, sa volonté de rester à la tête de Radio France. "Nous ne pourrons pas conduire le chantier de Radio France sans une aide exceptionnelle de l'Etat" Il a ensuite averti que, sans l'aide de l'État, le chantier serait bloqué : " Cette aide, elle est en discussion actuellement entre le gouvernement et Radio France. Sans vouloir anticiper, j'ai tout à fait confiance dans le signal que le gouvernement nous enverra pour bénéficier de cette aide."
Vidéos à la une
Mathieu Gallet, le patron de Radio France, exposera mercredi en comité central d'entreprise, son plan stratégique pour redresser les comptes du groupe qui accuse un déficit de 21,3 millions d'euros cette année. Radio France en sera alors à son 21e jour de grève, un conflit sans précédent dans l'histoire du groupe. Dans ce contexte, l'audition d'Olivier Schrameck, le président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, par les députés de la commission des lois, mardi, était très attendue. Le Csa est en effet à l'origine de la nomination du patron de Radio France, en 2014. "J'ai été nommé il y a un an par le CSA et seul le CSA peut me retirer mon mandat", expliquait d'ailleurs Mathieu Gallet, le 2 avril sur Itélé. "Une crise financière sans précédent" Face aux députés de la commission de la Culture, mardi, Olivier Schrameck a évoqué à mots comptés le dossier. Se disant "très sensible aux inquiétudes et aux préoccupations des collaborateurs de Radio France" frappés par "une crise financière sans précédent", il a dit "regretter profondément, que jusqu'à présent le dialogue social n'ait pas permis de faire apparaitre des solutions au conflit en cours." Mathieu Gallet sera auditionné mercredi à 9h30 par la commission de la Culture, un rendez-vous à suivre en direct sur LCP canal 24/24 et sur LCP.fr.
Vidéos Vu à la télé
Cyril Hanouna a officiellement déposé sa candidature à la présidence de France Télévisions ce jeudi 26 mars. L'animateur de D8 a envoyé son "directeur de campagne" Camille Combal déposer son dossier de candidature au CSA neuf minutes...
Politique
Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé d'instruire un dossier suite aux propos polémiques tenus par Roland Dumas ce lundi. 
Société
Le CSA a rendu public les erreurs commises par les radios et télévisions lors de la couverture des attentats perpétrés à Paris.
Vidéos à la une
Après 10 ans de bons et loyaux services, les radars "contrôle sanction automatique" vont être remplacés par des radars discriminants plus performants.
Vidéos à la une
C'est Emmanuel Macron, jeune ministre de l'économie qui est le grand gagnant politique de cette semaine selon Yves-Marie Cann, directeur adjoint du pôle opinion de l'institut CSA. Toujours selon l'analyste, le perdant est une perdante : Marine Le Pen, qui a eu "une semaine difficile".
Vidéos à la une
Selon un sondage CSA pour Le Figaro, si l'Assemblée nationale devait être renouvelée aujourd'hui, l'opposition UMP-UDI y décrocherait près de 500 sièges, une déroute historique pour la gauche
Vidéos à la une
Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la présidence de l'UMP était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce mardi. Interrogé sur la possibilité que François Hollande envisage une dissolution, l'ancien Premier ministre a déclaré ne pas y croire et a estimé que "ce n'est pas en manipulant le mode de scrutin qu'on échappe à la sanction populaire".
Vidéos à la une
Jean-Jacques Bourdin recevait Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat à la présidence de l'UMP ce mardi. Il a répondu à la question d'une auditrice qui était: "Si demain vous êtes au pouvoir, qu'allez-vous faire pour les classes moyennes?". Après avoir rappelé qu'"aujourd'hui nous avons assisté à un bombardement fiscal sur les classes moyennes", l'ancien Premier ministre a déclaré que "la priorité ce sera d'alléger le poids du prélèvement fiscal sur les classes moyennes, ce qui suppose une réduction des dépenses publiques". Pour cela, "il faut cesser d'augmenter les effectifs de la fonction publique".
Vidéos à la une
Marie-George Buffet, député communiste de Seine-Saint-Denis, estime que "la ministre de la Culture devrait se saisir du dossier" LCI. "C'est quand même des emplois qui sont en jeu" a ajouté l'élue, estimant que "plus on aura d'informations, plus le pluralisme existera".
Vidéos à la une
Bernard Debré, député UMP de Paris, estime que "c'est un signal fort de voir disparaître une chaine d'info", évoquant le cas de LCI et des suppressions de postes. "Il fallait s'entendre avec les deux autres chaines" (BFM et iTélé) regrette-t-il.
Vidéos à la une
Alors que plus de 150 salariés de LCI, TF1 et e-TF1 manifestaient devant le CSA, jeudi après-midi, le chef de l'Etat intervenait en clôture d'un séminaire sur les enjeux économiques de l'audiovisuel. Il a tenu à rendre hommage au pluralisme de l'information.
Vidéos à la une
Plus de 150 salariés de LCI, TF1 et e-TF1 ont manifesté devant le CSA jeudi où François Hollande intervenait en clôture d'un colloque sur l'économie de l'audiovisuel. Julien Arnaud, Christophe Jakubyszyn et Marianne Kottenhof expliquent les raisons de cette manifestation.
Vidéos à la une
Fleur Pellerin, ministre de la Culture, estime qu'un "média qui disparaît c'est toujours une perte dans la diversité de l'expression". "Le groupe TF1 n'a pas encore fait connaitre sa décision. C'est à l'entreprise d'examiner ces offres et de voir quelle est la meilleure solution pour la pluralité de l'information et des salariés" a-t-elle ajouté.
Vidéos à la une
Le 16 septembre, Pierre-Alain Muet, député PS du Rhône, Bernard Sananès, président de l'Institut de sondages CSA et Henri Guaino, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy ont été reçus par Olivier Truchot, dans une édition spéciale sur le vote de confiance du nouveau gouvernement de Manuel Valls, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Le 16 septembre, Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV, Bernard Sananès, président de l'Institut de sondages CSA, Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV, Henri Guaino, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, Mathieu Hanotin, député PS de Seine-Saint-Denis et Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale ont été reçus par Olivier Truchot, dans une édition spéciale sur le résultat du vote de confiance du nouveau gouvernement de Manuel Valls, sur BFMTV.
Vidéos à la une
Le 16 septembre, François de Rugy, coprésident du groupe EELV à l'Assemblée, Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV, Bernard Sananès, président de l'Institut de sondages CSA, Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV, Christian Paul, député PS de la Nièvre et frondeur, Olivier Faure, porte-parole du PS et Henri Guaino, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy ont été reçus par Olivier Truchot, dans une édition spéciale sur le vote de confiance du nouveau gouvernement de Manuel Valls, sur BFMTV.
Vidéos à la une
La Chaîne Info qui fête ses 20 ans cette année est menacée par la décision du CSA de ne pas lui octroyer un canal gratuit sur la TNT.
Vidéos à la une
Invité du Grand Jury, Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics, a annoncé qu'il regrettait le refus du CSA pour le passage de LCI sur la TNT. "Je souhaite qu'un effort soit fait pour qu'il n'y ait pas un seul des salariés de LCI qui se retrouve sur le carreau."
Vidéos à la une
Alors que le CSA refuse le passage de LCI en gratuit, la droite critique l'autorité de régulation et s'interroge sur l'éventuelle caractère politique de cette décision.

Pages

Publicité