Près de 10 jours après la hausse de la TVA intervenue le 1er janvier, plus de la moitié des restaurateurs ont augmenté leurs prix. Une hausse de tarifs destinée à compenser le passage de 7% à 10% du taux de la TVA.

Près de 10 jours après la hausse du taux de la TVA intervenue le 1er janvier dernier, qu’en est-il de l’addition au restaurant ? Selon une enquête RMC-BFMTV, plus de 50% des restaurateurs ont augmenté leurs prix. « Plus de la moitié des restaurateurs le 1er janvier ont été contraint d’augmenter leur prix »  indique une enquête du cabinet Gira Conseil, spécialiste du secteur.

Hausse des tarifs à la carteLes prix à la carte ont donc été tirés vers le haut dans la majorité des établissements. Des hausses de prix qui varient de quelques dizaines de centimes à plusieurs euros. D’autres, au contraire, ont fait le choix de ne pas augmenter leurs tarifs. Ils préfèrent continuer de négocier avec leurs fournisseurs, ou mettre en place des procédures plus économiques en gaz ou en électricité du côté des cuisines pour ne pas pénaliser le client.

Publicité
Plus 3% en moyenneEn moyenne, la hausse des tarifs appliquée par les restaurateurs se situe autour de 3%, mais dans certains établissements, les prix semblent avoir flambé, dépassant parfois plus de 9% d’augmentation. Pour Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil, il s’agit là « des rattrapages, des augmentations qu’ils n’ont pas effectuées depuis maintenant 5 ans ». En 2009 pourtant, lorsque le taux de la TVA avait été abaissé, peu d’entre eux avaient alors fait le choix d’aligner leurs tarifs à la baisse.

Vidéo : hausse de la TVA dans les restaurants

Publicité