Une récente étude d'un comparateur de prix en ligne montre que beaucoup de produits voient leurs prix augmenter à l'approche des fêtes de Noël. Les détails avec Planet.fr.

Le comparateur en ligne Touslesprix.com a étudié le prix des produits, et notamment des jouets, à l'approche des fêtes de fin d'année en 2013. Verdict : ils ont tendance à augmenter plus on approche de Noël. Sachant que, selon l'étude, un internaute sur deux envisage de réduire son budget cadeaux par rapport à l'année dernière, cette donnée est évidemment à prendre en compte...

L'étude dévoile que 62% des internautes français pensent dépenser moins de 200 euros pour les cadeaux de Noël, quand 23% envisagent de débourser entre 200 et 400 euros et 15% d'aller au-délà de 400 euros.

Prévoir ses achats à l'avance est donc une bonne solution. Jean-Christophe Janicot, fondateur de Touslesprix.com, explique à Challenges.fr que "les gens ont désormais tendance à lisser leurs achats dès le mois de septembre, et ce sur plusieurs mois". Ainsi, 64% des internautes auraient déjà commencer à acheter leurs cadeaux de Noël.

Des hausses jusqu'à 40% sur les jouetsSelon létude, le prix des jouets augmente en moyenne de 2% au mois de décembre, mais certains d'entre eux coûtent jusqu'à 40% de plus que le reste de l'année. En s'y prenant à l'avance, on évite donc le risque de pénurie, on s'assure le temps nécessaire à la livraison, et on passe à côté de la hausse des prix de décembre. Le problème se pose tout de même lorsque l'on souhaite acheter un produit très récent, dont la sortie est par exemple prévue début décembre...

De son côté, le cabinet spécialisé Deloitte a également sondé les Français sur le budget pour Noël, mais pas uniquement pour les cadeaux. Le budget global consacré à Noël va également diminuer. Il passe cette année à 518 euros pour un couple avec deux enfants, soit 4,3% de moins que l'année dernière. Et rien n'échappera aux économies...

Publicité
L'étude explique en effet qu'"en priorité des intentions d'achats des Français arrivent les cadeaux à destination de leurs enfants et de leur conjoint, malgré un léger retrait du budget total des cadeaux de 2,7% à 303 euros. Les économies porteront principalement sur les sorties et les loisirs (48 euros soit -17,7%) et plus à la marge sur les repas (168 euros en baisse de 3,3%)". Mais le budget total de 518 euros reste tout de même au-dessus de la moyenne des pays européens.