Auto
Publicité

Faire des économies d'essence

Réagissez ! - 27 commentaires

Diesel ou sans plomb, le prix à la pompe flambe... Pourtant, prendre sa voiture reste indispensable pour la plupart d'entre nous. Voici quelques conseils simples pour réduire la facture.

 

 

Comment faire des économies d

1. Démarrez doucement !

C'est lors des premiers kilomètres de route que votre moteur consomme le plus (30 à 35 % de surconsommation lors des deux premiers kilomètres en ville, selon l'Ademe).
Dès le démarrage, maîtrisez votre consommation en laissant le temps à votre moteur de "chauffer". Il faut environ 5 kilomètres pour qu'il atteigne sa température idéale : évitez d'accélérer brusquement et maintenez une vitesse modérée. Non seulement vous consommerez moins, mais vous limiterez également les rejets polluants car la combustion du carburant sera meilleure !
Si votre véhicule est équipé d'un starter, ne le laissez pas trop longtemps. Vous pouvez même le désengager progressivement au cours des premiers kilomètres de conduite.

 

 

Publicité

Je souscris à la newsletter planet À la Une

Voir un exemple
Publicité

Ailleurs sur le web

Pour commenter cet article, veuillez vous inscrire ou vous connecter avec votre compte Planet

27 commentaires

l'eau aussi çà explose!

Portrait de gagy

l'eau aussi çà explose!

Votez pour ce commentaire: 

l'eau aussi çà explose!

Portrait de gagy

l'eau aussi çà explose!

Votez pour ce commentaire: 

Si trop de gens roulent au

Portrait de pgl62

Si trop de gens roulent au GPL il sera plus taxé.

Restons entre nous; de plus ça explose!

Votez pour ce commentaire: 

pgl62 a dit : Si trop de gens

Portrait de gagy

pgl62 a dit :

Si trop de gens roulent au GPL il sera plus taxé.

Restons entre nous; de plus ça explose!

l'eau auusi

Votez pour ce commentaire: 

qui consomme du carburant,

Portrait de stere

Stere

qui consomme du carburant, c'est les frottements du moteur lui-même; plus il tourne vite, plus il y a de frottements, et donc plus vous consommez du carburant.

C'est pour cela que les indications de consommation en ville / en route / sur autoroute suivent généralement ce principe beaucoup/le moins/entre les 2. En effet, à 90km/h, vous êtes généralement en 5ème (pour les 6 vitesses, je ne sais pas quel est le bon équilibre), et vous faites peu de tours moteurs pour une vitesse assez importante.

Comme sur autoroute il n'y a pas de vitesse supplémentaire à passser, vous augmentez le nombre de tours moteurs, et donc votre consommation (on pourra d'ailleurs ajouteur aux facteurs consommation le frottement de l'air, qui augmente avec la vitesse)

Par contre, en ville, il me semble que la plupart des gens ne sont pas en 5ème. Or, plus votre vitesse (au sens "boite de vitesse") est petite, plus il faut monter en régime pour atteindre la même vitesse réelle, et donc plus vous consommez pour compenser les frottements du moteur. A l'époque où j'avais une "ancienne voiture", il m'arrivait fréquemment de passer en 5ème en ville : c'était à la limite de l'efficacité : pas de reprise, mais consommation quasi-minimum.

Comme la circulation en ville est très importante, logiquement, c'est là qu'on consomme le plus de carburant.

Au passage, je vais corriger un bêtise qui a été dite ici : freiner n'augmente pas la consommation : c'est accélérer qui l'augmente : même en utilisant le frein moteur, l'apport de carburant est nettement réduit : donc freiner ne coûte que si on ré-accélère après.

Cette mise au point faite, je vais essayer d'étendre le débat...

tâcher de consommer moins est une chose qui paraît raisonnable. Mais ce n'est pas seulement en diminuant notre consommation personnelle que l'on diminuera au mieux la consommation générale, et donc la pollution.

En effet, derrière vous, il y a d'autres personnes. Lorsque vous régulez votre vitesse, les autres doivent le faire aussi (à moins qu'il veuillent vraiment vous rentrer dedans ;p)

Prenons un exemple simple : un feu rouge. Il pourrait sembler raisonnable de ne pas accélérer trop brutalement (c'est discutable, mais passons); vous pourrez ainsi économiser _votre_ carburant. Cependant, il y a d'autres personews derrière vous; et si vous êtes en heure de pointe, voici ce qui va se passer : en accélérant lentement, vous allez forcer ceux qui sont derrière vous à faire de même; plus ça prend du temps, moins il y aura de voiture qui passeront ce feu, donc plus il y en aura qui vont rester 30 secondes, 1 minute, voire plus, à attendre le prochain passage au vert. Tout ce temps, c'est du carburant brûlé pour rien (oui, il y a des système stop-and-go, mais ça n'est pas généralisé ;p). Ainsi, en essayant d'économiser votre carburant, vous risquez d'augmenter la consommation globale. Cela dit, réduire sa propre consommation est un très bon départ : ce dernier point est un peu plus complexe.

je résumerai tout cela en quelques grandes lignes :

- utiliser au mieux ses vitesses : sans fair forcer le moteur, plus la vitesse est haute, moins vous consommez de carburant; l'attention prend tout son sens en ville.

- être réactif : dès que vous avez le feu vert ou la voie libre, n'attendez pas : non seulement vous économiserez pour vous, mais en plus vous ferez économiser globalement du carburant.

- tâchez de garder une vitesse régulière : ça évitera plein de freinages, et les ré-accélérations qui en découlent.

- pour la même raison, et même si ça vous coûtera (un tout petit peu) de carburant, tâchez de vous insérer dans la circulation autant que possible à la même vitesse que le traffic : plus vous êtes en dessous, plus vous allez provoquer de ralentissements, et donc de ré-accélérations.

- essayez de mettre la vitesse (au sens boite de vitesse) la plus haute possible, avec un bon équilibre entre le régime moteur et l'appui sur l'accélérateur : même si votre régime est bas, si vous devez appuyer fort sur l'accélérateur, vous consommerez plus (on appelle ça "faire forcer le moteur") : ce qu'il faut chercher, c'est le bon équilibre entr régime moteur et pression sur l'accélérateur.

- rappelez-vous que votre manière de conduire influence tous ceux qui sont autour de vous : vos actions engendrent des réactions (freinages, accélération, ...), qui augmentent la consommation générale : essayez de minimiser votre impact : ça vous coûtera peut-être un petit peu de carburant, mais ça fera diminuer la consommation globale.

 

Votez pour ce commentaire: 

qui consomme du carburant,

Portrait de stere

Stere

qui consomme du carburant, c'est les frottements du moteur lui-même; plus il tourne vite, plus il y a de frottements, et donc plus vous consommez du carburant.

C'est pour cela que les indications de consommation en ville / en route / sur autoroute suivent généralement ce principe beaucoup/le moins/entre les 2. En effet, à 90km/h, vous êtes généralement en 5ème (pour les 6 vitesses, je ne sais pas quel est le bon équilibre), et vous faites peu de tours moteurs pour une vitesse assez importante.

Comme sur autoroute il n'y a pas de vitesse supplémentaire à passser, vous augmentez le nombre de tours moteurs, et donc votre consommation (on pourra d'ailleurs ajouteur aux facteurs consommation le frottement de l'air, qui augmente avec la vitesse)

Par contre, en ville, il me semble que la plupart des gens ne sont pas en 5ème. Or, plus votre vitesse (au sens "boite de vitesse") est petite, plus il faut monter en régime pour atteindre la même vitesse réelle, et donc plus vous consommez pour compenser les frottements du moteur. A l'époque où j'avais une "ancienne voiture", il m'arrivait fréquemment de passer en 5ème en ville : c'était à la limite de l'efficacité : pas de reprise, mais consommation quasi-minimum.

Comme la circulation en ville est très importante, logiquement, c'est là qu'on consomme le plus de carburant.

Au passage, je vais corriger un bêtise qui a été dite ici : freiner n'augmente pas la consommation : c'est accélérer qui l'augmente : même en utilisant le frein moteur, l'apport de carburant est nettement réduit : donc freiner ne coûte que si on ré-accélère après.

Cette mise au point faite, je vais essayer d'étendre le débat...

tâcher de consommer moins est une chose qui paraît raisonnable. Mais ce n'est pas seulement en diminuant notre consommation personnelle que l'on diminuera au mieux la consommation générale, et donc la pollution.

En effet, derrière vous, il y a d'autres personnes. Lorsque vous régulez votre vitesse, les autres doivent le faire aussi (à moins qu'il veuillent vraiment vous rentrer dedans ;p)

Prenons un exemple simple : un feu rouge. Il pourrait sembler raisonnable de ne pas accélérer trop brutalement (c'est discutable, mais passons); vous pourrez ainsi économiser _votre_ carburant. Cependant, il y a d'autres personews derrière vous; et si vous êtes en heure de pointe, voici ce qui va se passer : en accélérant lentement, vous allez forcer ceux qui sont derrière vous à faire de même; plus ça prend du temps, moins il y aura de voiture qui passeront ce feu, donc plus il y en aura qui vont rester 30 secondes, 1 minute, voire plus, à attendre le prochain passage au vert. Tout ce temps, c'est du carburant brûlé pour rien (oui, il y a des système stop-and-go, mais ça n'est pas généralisé ;p). Ainsi, en essayant d'économiser votre carburant, vous risquez d'augmenter la consommation globale. Cela dit, réduire sa propre consommation est un très bon départ : ce dernier point est un peu plus complexe.

je résumerai tout cela en quelques grandes lignes :

- utiliser au mieux ses vitesses : sans fair forcer le moteur, plus la vitesse est haute, moins vous consommez de carburant; l'attention prend tout son sens en ville.

- être réactif : dès que vous avez le feu vert ou la voie libre, n'attendez pas : non seulement vous économiserez pour vous, mais en plus vous ferez économiser globalement du carburant.

- tâchez de garder une vitesse régulière : ça évitera plein de freinages, et les ré-accélérations qui en découlent.

- pour la même raison, et même si ça vous coûtera (un tout petit peu) de carburant, tâchez de vous insérer dans la circulation autant que possible à la même vitesse que le traffic : plus vous êtes en dessous, plus vous allez provoquer de ralentissements, et donc de ré-accélérations.

- essayez de mettre la vitesse (au sens boite de vitesse) la plus haute possible, avec un bon équilibre entre le régime moteur et l'appui sur l'accélérateur : même si votre régime est bas, si vous devez appuyer fort sur l'accélérateur, vous consommerez plus (on appelle ça "faire forcer le moteur") : ce qu'il faut chercher, c'est le bon équilibre entr régime moteur et pression sur l'accélérateur.

- rappelez-vous que votre manière de conduire influence tous ceux qui sont autour de vous : vos actions engendrent des réactions (freinages, accélération, ...), qui augmentent la consommation générale : essayez de minimiser votre impact : ça vous coûtera peut-être un petit peu de carburant, mais ça fera diminuer la consommation globale.

 

Votez pour ce commentaire: 

Je préfère économiser grâce

Portrait de elban44

Je préfère économiser grâce au système A.V.E.C qui est pour moi le plus efficace après l'éco-conduite bien sûr :

http://elban.fr/systeme-avec/

Votez pour ce commentaire: 

"Pisser dedans, a la place du

Portrait de Robert59786

"Pisser dedans, a la place du carburant !"

Votez pour ce commentaire: 

Pisser dedans a la place du

Portrait de Robert50789

Pisser dedans a la place du carburant !

Votez pour ce commentaire: 

Pisser dedans, a la place du

Portrait de Robert la fon

Pisser dedans, a la place du carburant !

Votez pour ce commentaire: 

Pages