Le maire de Terville, en Moselle, a décidé de mettre en place un impôt volontaire afin de financer des projets pour la ville. Explications.  

Il a décidé de faire appel à la générosité de ses administrés. Le maire de Terville (Moselle), Patrick Luxembourger, a décidé de mettre en place un impôt volontaire afin de financer des projets locaux.

Concrètement, l’élu local souhaite instaurer "une contribution volontaire en argent d'un citoyen, qui correspond à un pourcentage supplémentaire par rapport à l'impôt qu'il est obligé de payer", a-t-il expliqué à France 2.

Parmi les 6700 habitants que compte la commune, les contribuables qui accepteront de s’acquitter de cet impôt volontaire auront pour privilège d’être informés sur les décisions prises sur les projets.

10% d’impôts en plus

"On aura la possibilité de payer 10 % d'impôts locaux en plus. Le but, c'est de financer un, deux, trois projets qui auraient un caractère innovant et qui permettraient d'apporter un service, par exemple aux enfants, aux personnes âgées ou à la famille", a précisé Patrick Luxembourger au Républicain Lorrain.

Publicité
Pour la première fois depuis de nombreuses années, le maire a dû augmenter en 2016 les impôts locaux de 7% pour compenser la diminution des dotations de l’Etat. Ce qui ne suffit pas encore et ce qui explique qu’il fasse désormais appel à ses administrés.

En vidéo sur le même thème - Télédéclaration des impôts : les avantages et les inconvénients