Comme tous les ans, certains tarifs réglementés changent à partir du 1er août. Les prix de l'électricité et du Pass Navigo sont d'ailleurs réévalués à la hausse. 

À partir du 1er août, les tarifs du gaz baissent en moyenne de 0,8%, indique la Commission de régulation de l'énergie (CRE), dans une délibération disponible sur le site Légifrance. Pour les personnes qui l'utilisent pour cuisiner, la facture diminue de 0.3%. Ceux qui en ont besoin pour chauffer l'eau bénéficient quant à eux d'une réduction de 0,5%. Celle-ci atteint même 1% pour les utilisateurs d'une petite chaufferie. 

Contrairement au gaz, la facture d'électricité sera plus salée. Conformément aux recommandations du CRE, les tarifs réglementés de l'électricité (appliqués par EDF) augmentent dès ce mardi de 1,7%, mais concernent seulement les tarifs bleus. La hausse est de 0.6% pour les tarifs jaunes et bleus+ et 0,4% pour les tarifs verts. La couleur (bleu, jaune et vert) correspond à la puissance que requiert votre compteur pour fonctionner.

Le livret A stagne, le Pass Navigo augmente

Une autre augmentation concerne principalement les Franciliens : le Pass Navigo augmente de 2,20 euros et passe donc de 73 à 75,20 euros. Cette hausse permettrait d'améliorer le réseau de transports en récoltant 74 millions d'euros supplémentaires en année pleine, selon Ile-de-France Mobilités. Les tickets unitaires quant à eux restent à 1,90 euro l'unité. Néanmoins le carnet de 10 tickets T+ augmente de 40 centimes et coûte désormais 14,90 euros. 

À lire aussi - Réformes de la taxe d’habitation et de l'ISF : ce que cela va changer pour vous

Publicité
Depuis 2015, les loyers sont encadrés à Paris et à Lille pour éviter la flambée. A compter 1er août et dans ces deux mêmes villes, les loyers de référence augmentent légèrement. En revanche, le prix des locations ne devra pas "dépasser 20% du loyer médian de référence, ni être inférieur de 30%", a rappelé le site du ministère de la Cohésion des territoires. Pour le Livret A, pas de changement. Le taux de rémunération est actuellement de 0,75% et ne sera pas réévalué avant le 1er février 2018, a annoncé le gouvernement. 

En vidéo sur le même thèmeBientôt la fin des tarifs réglementés dans l’énergie ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité