J-2 avant l’obligation pour chaque foyer de posséder au moins un détecteur de fumée par logement. Planet.fr fait le point sur tout ce qu’il faut savoir. 

C’est une date à ne pas oublier : le 8 mars 2015, tous les foyers français devront être équipés d’au moins un détecteur de fumée, rendu obligatoire par un arrêté du 5 février 2013. Voici quelques points importants à retenir pour ceux qui ne l’auraient pas encore acheté.

Qui doit acheter le détecteur ? Tous les propriétaires d’un bien immobilier, résidence principale ou secondaire, sont appelés à acheter un détecteur de fumée. En cas de location, c’est au propriétaire d’équiper le logement à ses frais. Et si c'est le locataire qui a acheté l’appareil, il doit alors se le faire rembourser par son bailleur.

Une vingtaine d’euros pour un détecteur. Le prix d’un appareil tourne en moyenne autour de 20 euros, mais peut aller jusqu’à une soixantaine d’euros pour des modèles plus perfectionnés.

Un délai pour les grands bailleurs. L’information passée il y a quelques jours selon laquelle un délai pourrait être accordé après le 8 mars pour l’installation de l’appareil ne concerne pas les particuliers mais seulement les grands bailleurs. "Ce délai n’est d’ailleurs accordé qu’à condition d’avoir passé commande d’un détecteur de fumée avant le 8 mars. Pour en bénéficier, un consommateur doit donc se rendre en magasin et refuser d’acheter un des détecteurs en vente, pour en commander un autre", rapporte l’UFC Que Choisir.

Des sanctions ? Si aucune sanction n’est véritablement prévue pour ceux qui ne se le procureraient pas à temps, l’installation de l’appareil doit tout de même être notifiée à votre assurance en charge des éventuels dommages incendies. La non installation du détecteur de fumée n’aura pas non plus de conséquence auprès de l’assureur. "La garantie incendie est acquise et en aucun cas conditionnée à l'installation d'un détecteur de fumée", affirme Julien Callaud, responsable du marché dommages des particuliers chez Axa France, interrogé par L’Express.

A lire aussi - Détecteur de fumée obligatoire : que risque-t-on à ne pas l’installer ?

Publicité
Attention aux arnaques. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore acheté, attention à ne pas se faire escroquer. A en croire l’UFC Que Choisir, les arnaques seraient en effet nombreuses. "Aucune mairie, aucune assurance, aucune mutuelle, aucun office HLM ou bailleur privé, aucun syndic n’ont mandaté de prestataires pour aller vendre des détecteurs de fumée à domicile", précise l’association. N'achetez donc pas aux démarcheurs et rendez-vous plutôt dans les magasins spécialisés. 

En vidéo sur le même thème : Voici comment installer un détecteur de fumée