Vendredi prochain, la région accueillera durant trois jours les coureurs du mythique Tour de France. L’occasion de promouvoir les terres bretonnes… à condition d’y mettre le prix !

C’est sans doute l’événement le plus important de l’été ! Et cette année, la Bretagne est mise à l’honneur. En effet, la région accueillera dès vendredi le Tour de France 2015 pour une durée de trois jours, avant de libérer les équipes qui se dirigeront vers Pau, rapporte 20 minutes. Un excellent moyen pour les communes de s’offrir une campagne de pub, et ce, peu importe le prix !

À lire aussi - Top départ du Tour de France 2015 : qui sont les favoris ?

Une chose est sûre, le ticket d’entrée n’est pas donné. La ville de Fougères (Ile-et-Vilaine) qui accueillera l’arrivée de la septième étape vendredi, a ainsi été contrainte de débourser 132 000 euros. De son côté, Rennes, qui célébrera le départ de la huitième étape samedi, a dû verser 78 000 euros à l’organisateur Amaury Sport Organisation pour obtenir le fameux ticket. La région Bretagne débourse quant à elle 95 000 euros aux communes en guise de soutien financier.

Un chèque supérieur à 100 000 euros

Difficile cependant d’établir le coût global d’une étape de Tour de France. "Si l’on prend tous les frais liés à l’organisation, on sera au-dessus de 100 000 euros. Peut-être 125 000", a indiqué Yvon Léziard, l’adjoint aux sports. Et le constat devrait être identique dans les autres villes participant à l’événement, telles que Plumelec (Morbihan) ou encore Vannes.

Publicité
Mais alors, pourquoi débourser autant d’argent ? Bon nombre d’élus estiment que ces dépenses sont en réalité compensées par les retombées économiques. Et pour cause : la plupart des hôtels et restaurants afficheront complets durant ces trois jours. Il s’agira en effet de nourrir et de loger tous les membres du Tour de France, mais aussi les milliers de spectateurs venus assister à la course. Autrement dit, c’est un investissement qui paie !

Retrouvez toutes les étapes du Tour de France :

Vidéo sur le même thème - Tour de France 2015 : la vérification du parcours breton