Transports, logement, alimentation, santé, éducation… Les Français sont parmi les plus gros consommateurs de l’Union européenne. Mais qu’achètent-ils le plus ? La réponse en chiffres. 

Les Français, dépensiers ? La consommation dans l'Hexagone est supérieure de 14 % à la moyenne des 28 pays de l’Union européenne, selon une étude de l’Insee publiée mardi. Un niveau comparable à celle de la Suède, de la Finlande, du Royaume-Uni ou encore de la Belgique. Gros consommateurs, les Français voient également les prix des produits qu’ils achètent être plus élevés.

Nourriture et alcool très consommés 

En bons vivants, les Français ne semblent pas lésiner sur la nourriture. Rien que pour l’alimentation et les boissons non alcoolisées, la consommation française est supérieure à celle de ses voisins de 16 %. "La consommation de poissons, lait, fromage et œufs et aussi de viande est particulièrement élevée dans notre pays. Un Français achète 2,5 fois plus de poisson qu’un Allemand, mais deux fois moins qu’un Espagnol", indique l’Insee dans son étude. L’alcool aussi semble être apprécié dans l’Hexagone puisque la France fait partie des pays les plus consommateurs de boissons alcoolisées, bien loin devant l’Espagne et l’Italie, mais derrière l’Allemagne.

Ça roule pour les transports

Les transports se portent eux-aussi plutôt bien en France puisque la consommation dans ce secteur par les ménages français sont 26% au-dessus de la moyenne européenne. Principal poste de dépense : l’achat de voitures. Des chiffres particulièrement vrais pour l’acquisition de véhicules diesel ou de petites cylindrées à essence.

Logement et énergie  

Publicité
Toujours selon l’Insee, les consommations liées au logement (eau, énergie et travaux domestiques inclus) sont supérieures de 17 % dans l’Hexagone. L’énergie est justement un facteur de dépense très important puisque la consommation française est supérieure de 23 % à la moyenne. Les meubles et l’équipement de la maison sont eux aussi très demandés par les ménages puisqu’un Français consomme 10 % de plus que la moyenne.

La santé et l’éducation privilégiées

Les ménages français font très attention à leur santé puisque la consommation effective par habitant est plus haute de 14 % par rapport à la moyenne européenne. La consommation consacrée à l’éducation est elle aussi plus forte de 10 %. Au contraire des autres produits cités précédemment, "il s’agit de biens et services partiellement pris en charge par la collectivité (administrations publiques ou institutions sans but lucratif au service des ménages)", précise l’Insee.

Des prix plus élevés

Consommer autant peut évidemment avoir un coût. Les tarfis affichés en France sont en effet parfois bien plus élevés que chez nos voisins européens. Ainsi, "les prix français sont à des niveaux plutôt élevés pour l’éducation (19 % au-dessus de la moyenne européenne), la santé (15 % au-dessus) et le logement (12 % au-dessus)", rapporte l’institut. Les prix alimentaires se situent également au-dessus de la moyenne (+10 %) et ceux de l’hôtellerie se classent dans le peloton de tête, juste derrière le Danemark.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet