Afin de réduire le volume de déchets par habitant, de plus en plus de maires sont appelés à tester une taxation variable des ordures ménagères. Sortir ses poubelles devient alors payant…
IllustrationAFP

Cette nouvelle taxe ménagère qui risque de mal passer : plus on jette, plus on paye

"Réduisez vos déchets ça déborde." En France, 354 kg d’ordures ménagères sont produits par personne, chaque année. Les calculs, réalisés par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), sont effectués à partir des tonnages des poubelles des ménages (hors déchets verts) collectées par les collectivités locales.

Ainsi, pour responsabiliser les citoyens et réduire ce poids de 5,5 % d’ici 2025, une taxe incitative, conseillée par un rapport gouvernemental, a été adoptée dans une vingtaine de nouvelles communes.

Que cela signifie-t-il exactement ? Ceux qui jettent le plus vont-ils être pénalisés ?Clairement, oui ! C’est le principe du "pollueur-payeur" qui est ici mis en place.

Le coût est estimé en fonction du volume, du poids et de la nature des déchets. De fait, plus vous sortirez vos poubelles, plus vous payerez.

Toutefois, afin que cette nouvelle charge ne pèse pas trop lourd sur les finances des contribuables, une prise en charge partielle de l’Etat est à l'étude. Entre 3 et 8 % des frais prélevés par le Trésor public pour la collecte de la taxe foncière, et ce, pendant 5 ans.

A lire aussi :Prélèvements, taxes, charges… Payez-vous vraiment trop d’impôts ?

Reprenez le contrôle de vos crédits, regroupez les ! (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.