Les nouvelles mesures de confinement sont plus souples qu'au printemps dernier. Si bien que certaines interdictions sont encore un peu floues... Avez-vous le droit, par exemple, de vous faire coiffer à domicile ?

Depuis le vendredi 30 octobre 2020, la France est soumise à un reconfinement national. Face à la seconde vague de coronavirus, le gouvernement a effectivement décidé d'interdire, comme au printemps dernier, toute sortie non indispensable. Toutefois, ce second épisode se veut plus souple que le premier. En effet, les écoliers, collégiens et lycéens continuent d'aller à l'école. Les Françaises et Français continuent, pour beaucoup, de travailler... Toutefois, certains commerces, considérés comme non-essentiels, ont été contraints de fermer. 

C'est le cas des magasins spécialisés comme les librairies, les bijouteries, mais aussi les salons de coiffure et d'esthétique. Pouvez-vous, comme en temps normal, faire appel à un coiffeur à domicile ? Il semblerait que non. Alain Griset, ministre délégué en charge des PME (Petite ou moyenne entreprise) a donné la réponse à BFMTV Il a en effet affirmé que les professionnels de la coiffure et de l'esthétique n'exerceront pas au domicile de leurs clients. "Le domicile est encore plus dangereux qu'en salon", affirme Alain Griset.

"Un coiffeur qui irait à domicile entrerait dans un lieu qui n'est pas sécurisé"

"En salon, il y a des protocoles qui ont été mis en place. Ils respectaient les protocoles sanitaires. Et un coiffeur qui irait à domicile entrerait dans un lieu qui n'est pas sécurisé", explique-t-il. Le ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a confirmé cette décision. "Il n'est pas compréhensible pour un salon de coiffure qui a fait tous les efforts pour s'adapter aux règles de sécurité sanitaire, qui a mis du gel à l'entrée, demandé que les coiffeurs soient masqués, que dans le même temps il puisse y avoir de la coiffure à domicile", a argué le membre du gouvernement.

  
 
Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.