S'il a fait le choix de ne pas poursuivre l'aventure d'Une famille formidable après le décès de son créateur et grand ami Joël Santoni, Bernard Le Coq n'en exprime pas moins quelques regrets après l'arrêt du programme.
Une famille formidable : Bernard Le Coq revient sur l’arrêt de la série et évoque ses regrets

Il y a près d’un an, la série Une famille formidable tirait sa révérence sur le petit écran après 26 ans de diffusion. Une série portée jusqu’au bout par Joël Santoni, réalisateur et scénariste, avant qu’il ne décède en avril 2018. Si sa disparition a laissé les comédiens orphelins, ces derniers se sont serré les coudes pour tenter de donner un nouveau souffle au programme. En vain. Six mois plus tard, Bernard Le Coq n’y arrive plus et préfère mettre un terme à cette grande aventure : « Je voulais déjà m’en aller la saison précédente. Je l’avais dit à Joël. Mais la maladie est arrivée et il était hors de question de quitter une aventure que lui-même voulait poursuivre. […] Pensez-vous que je sois un type froid et glacé ? J’arrête la série parce que mon pote est mort… Que voulez-vous que je vous dise ? ».

Des liens toujours indéfectibles

Un an plus tard, l’acteur de 69 ans est revenu sur son départ et la fin du feuilleton familial. S’il ne peut revenir en arrière, il a néanmoins évoqué ses regrets : « Le grand regret, c’est la perte de Joël Santini, confie-t-il au Parisien. Bien sûr que j’ai des regrets, car on...

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !