Vendredi 19 août 2022, Gérard Depardieu a accordé un entretien à Madame Figaro. Près de quatorze ans après la mort de son fils, l'acteur a fait une confidence lourde de sens sur le rôle de la justice dans sa disparition.
Gérard Depardieu meurtri : cette rare confidence lourde de sens sur la mort de son fils Guillaume

C'était il y a quatorze ans déjà... Le 13 octobre 2008, Gérard Depardieu perdait son fils, Guillaume. À 37 ans, l'acteur est en effet mort d'une pneumonie contractée lors du tournage du film L'enfance d'Icard en Roumanie. En deuil, la star du cinéma est persuadée que la justice a eu un rôle dans la disparition de son fils. Dans un entretien accordé à Madame Figaro, Gérard Depardieu a en effet confié : "Je réfute la justice. Tant qu'elle ne sera pas juste, je n'en veux pas. Elle est politique, je n'y ai jamais cru, et elle a causé la mort de mon fils." En 1988, à l'âge de 17 ans, Guillaume Depardieu avait été condamné à trois ans de prison pour trafic, usage et importation d'héroïne. Il avait également été condamné pour avoir tiré un coup de feu après une altercation, avoir enfreint le Code de la route, mais également avoir conduit en état d'ivresse en 2008.

En septembre 2017, dans un entretien accordé au Daily Beast, l'acteur avait déjà assuré que...