Sur Facebook, Jean-Marie Bigard se félicite du maintien du service de maternité de la ville de Guingamp. En 2018, l'humoriste évoquait ce dossier dans une vidéo YouTube où il en appelait au couple présidentiel. Brigitte Macron lui avait alors répondu. Mais il s'avère qu'il n'était pas le premier à en avoir informé l'Elysée.
EXCLU - Jean-Marie Bigard exaucé par Brigitte Macron ? Cette omission de l’humoriste

Ce 18 juin, Jean-Marie Bigard fut l'un des premiers à relayer la bonne nouvelle : l’Agence régionale de santé allait renouveler l’autorisation d’exercice de la maternité de l’hôpital de Guingamp. L'humoriste s'était mobilisé pour cette cause à l'été 2018 en interpellant le couple présidentiel sur le sujet, dans une vidéo relayée par le HuffPost. Comme il l'avait raconté, son cri du coeur lui avait valu un coup de téléphone de Brigitte Macron en personne et, quelques jours plus tard, la maternité obtenait le droit de rester ouvert pour encore deux années. Désormais, le service est maintenu. "On nous avait donné un sursis de deux ans et je leur avais dit, je vous préviens, dans deux ans je serai toujours là... C'est une jolie victoire, je vous remercie, je vous embrasse tous", s'est félicité sur Facebook, Jean-Marie Bigard.

Une belle réussite pour l'homme de scène qui continue d'affirmer vouloir briguer l'Elysée ? S'il a toutes les raisons de se réjouir, il semblerait avoir omis de mentionner qu'il n'était pas le premier a avoir alerté les actuels pensionnaires du Palais. Selon nos informations exclusives, ce sont d'abord des élus et des particuliers qui ont sensibilisé le couple Macron au sort de la maternité de Guingamp, bien avant que Jean-Marie Bigard ne médiatise le dossier au début de l’été 2018. Le cabinet du président travaillait déjà sur le dossier. On nous précise, par ailleurs, que Brigitte Macron fait très...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !