Même s'il pense à l'après et réfléchit déjà au déconfinement, Emmanuel Macron devrait annoncer une prolongation du confinement lundi 13 avril lors sa quatrième allocution télévisée depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Un rendez-vous déterminant dans lequel pourrait bien se jouer la fin de son quinquennat.
Emmanuel Macron : pourquoi il joue presque son quinquennat lors de sa prochaine prise de parole

Son allocution avait été prématurément annoncée pour ce jeudi 9 avril. Il faudra finalement attendre quatre jours de plus pour en savoir davantage sur l’avenir du pays, en pleine de crise de coronavirus. Emmanuel Macron prendra finalement la parole lundi 13 avril, peu après 20 heures pour donner sa feuille de route aux Français. Si le président prend le temps, c’est qu’il n’est pas question de rater ce rater ce rendez-vous. Cette quatrième prise de parole depuis le début de la crise de coronavirus qui a fait plus de 7 000 morts en France est présentée comme « très importante » par l’Élysée qui promet du « concret, des clarifications et une mise en perspective», selon Paris Match.

Autre promesse faite : mettre « le cap sur le post confinement ». « Il s'agit de se projeter aussi loin que possible tout en étant concret sans perdre l'acquis de cette acceptation du confinement par les Français », explique au site du magazine un conseiller du président. Avant de décrire « le jour d’après », le chef de l’État devrait féliciter les Français qui ont continué travailler, notamment les soignants et les « travailleurs de l’ombre », mais aussi ceux, nombreux » qui ont respecté le confinement sans broncher.

« Le nombre de contraventions dressées par les forces de l'ordre est raisonnable et il n'y a pas eu d'émeutes anti-confinement, y compris dans les quartiers », se réjouit-on à l’Élysée. Attention néanmoins à ne pas...