Victimes de pannes en séries, le robot d'exploration de la planète Mars est enfin en mesure de reprendre ses travaux. Le répit ne devrait durer qu'une semaine avant une nouvelle pause d'un mois.

Le mois de mars aura été fort compliqué pour Curiosity. Après une panne de mémoire informatique, puis des communications perturbées par une éruption solaire, le robot va pouvoir reprendre ses expériences.

Les forages vont donc reprendre. Avant les pannes, les échantillons avaient révélé que le sol martien avait rempli les critères pour accueillir une vie microbienne, à l'époque où l'eau sous forme liquide existait sur la planète rouge.Un nouveau forage est prévu prochainement pour confirmer ces résultats. Les prochaines expériences auront pour but de déceler la présence de carbone organique, soit les vestiges d'une vie ancienne. Sur Terre des restes fossilisés de micro-organismes datant de 3,5 milliards d'années avaient été retrouvé dans des roches sédimentaires. Ce type de roche pourrait exister aussi sur Mars.

Nouvelle interruption en avrilMalheureusement, il faudra encore s'armer de patience pour découvrir la suite des aventures de Curiosity. Du 4 avril au 1er mai, la communication sera de nouveau interrompue.Cette pause là n'aura rien à voir avec une quelconque avarie. Simplement, pendant ce laps de temps, Mars passera derrière le Soleil. Toutes les communications seront bloquées par l'étoile.

Publicité
Encore plus d'un an d'explorationEnsuite, Curiosity prendra la direction du mont Sharp, un site exceptionnel qui a conservé des sols vieux de plusieurs milliards d'années, correspondant à l'époque où la vie est apparue sur Terre. "Nous avons l'occasion de commencer dans le passé, de parcourir la surface du Mont Sharp et de traverser le temps pour voir comment l'environnement a changé", s'enthousiasme Michael Meyer, chercheur à la Nasa. 

Crédit Photo: ©Luke Bryant/Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité