Le jeune homme était porté disparu depuis le 13 juin. Ce dernier souffrait du comportement de ses parents vis-à-vis de son homosexualité. Plus de détails. 

Le Refuge

Jeudi 26 juin, le corps de Peter a été retrouvé dans un ruisseau dans le village de Valmorel en Savoie. Ce dernier était un jeune homosexuel de 21 ans que sa famille a rejeté en raison de son orientation sexuelle. Peter était porté disparu depuis le 13 juin. L’association Le Refuge qui vient en aide aux gays délaissés par leurs familles a publié un texte en hommage à celui qui était animateur au Club Med. Dans ce texte figurent des extraits d’une lettre dans laquelle le jeune homme faisait part de l’acharnement de ses parents.

Un prêtre exorciste pour le "faire changer de bord"

Dans cette lettre adressée en 2013 à l’association, Peter raconte le calvaire que ses parents lui faisaient vivre. "Mes parents deviennent de plus en plus hard dans leurs prières latines contre le diable" écrit-il en ajoutant "rien ne m’étonne après qu’ils aient fait appel à un prêtre exorciste pour me faire changer de bord". Le jeune homme avait été pris en charge par l’association Le Refuge à Montpellier jusqu’au 10 juin, trois jours avant sa disparition. Il avait quitté cette antenne pour aller entamer sa saison à Valmorel.

La piste du suicide

Publicité
Selon les premiers éléments de l’enquête, le jeune homme se serait jeté d’un pont du village où a été retrouvé son corps. Pour le procureur, cité par France 3 Alpes, toutes les pistes ne sont toutefois pas à écarter. "Pour l'instant, rien ne permet d'affirmer qu'il s'agit d'un suicide" prévient-il prudent. Une enquête a été ouverte par le parquet d’Albertville et une autopsie est prévue pour la semaine prochaine. Interogé par la chaîne locale, le directeur du Club Med de Valmorel indique pour sa part que "rien dans le comportement de Peter ne laissait penser qu'il était dépressif".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité