Le patron du géant américain Titan a critiqué ce mardi au micro d'Europe 1 la séquestration de deux dirigeants de Goodyear par des salariés. Maurice Taylor a qualifié ces Français de "mabouls" et de "pirates".

Le patron de la firme américaine Titan, Maurice Taylor, a dénoncé au cours d'un entretien accordé ce mardi à Europe 1 la séquestration de deux dirigeants de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord (Sommes) par des salariés. "Aux Etats-Unis, ces gens seraient arrêtés et poursuivis. C'est un crime sérieux. (...) Mais en France, votre gouvernement ne fait rien, ça paraît fou", s'est révolté le PDG.

"Les retenir en otage? Mais enfin, soyez sérieux! Il n'y a aucune raison de faire cela, ça ne va rien changer", s'est indigné Maurice Taylor. "Vous savez ce que ça montre au reste du monde? Mon dieu, ils sont mabouls. On devrait faire arrêter ces pirates!", a assuré l'Américain.

"Je comprends leur colère"

Dans une interview donnée à RMC, le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, a en revanche jugé "légitime" la colère des salariés de Goodyear. "Ils sont au bout du rouleau, ils sont acculés (...) Je comprends leur colère", a-t-il ajouté.

Publicité
Maurice Taylor avait déjà fait parler de lui lors de polémiques l'opposant à Arnaud Montebourg. Le ministre du Redressement productif et le candidat républicain à l'investiture lors campagne présidentielle américaine de 1996 s'étaient alors entrenus dans un échange de lettres à propos des conditions de travail des salariés français.

La Chronique éco d'Emmanuel Duteil: les nouvelles provocations du patron de Titan à propos de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord

Publicité