Un avion de la compagnie suisse Darwin Airlines a violemment percuté la piste de l’aéroport de Paris-Roissy mardi au moment de son atterrissage. Spectaculaire, l’accident n’a pas fait de victime.

Plus de peur que de mal. L’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle a été le théâtre d’un spectaculaire crash d’avion mardi matin. Vers 7h40, un avion de la compagne Suisse Darwin Airlines a en effet rencontré un problème au moment de son atterrissage. Selon des sources aéroportuaires, l’appareil, un Saab 2000, a cassé "sa roulette de nez". Située à l’avant de l’avion, la roulette de nez sert notamment à le guider lorsqu’il se trouve sur le tarmac. Cet élément clé cassé, l’avant de l’appareil suisse est donc "venu percuter la piste" de l’aéroport. Mais si l’accident a été impressionnant et n’a pas manqué d’effrayer les témoins, il n’a cependant occasionné que des dégâts matériels. "Le pilote a bien maîtrisé la situation. Il n'y a pas eu de sortie de piste", a précisé la même source.

Publicité
Pas de conséquence sur le trafic aérienAucune victime ne serait en effet à déplorer parmi les passagers et membres d’équipage de ce vol en provenance de Leipzig en Allemagne. En tout, 19 personnes se trouvaient à bord de cet appareil d’une capacité de 50 sièges. Une fois sortis de l’aéronef, les passagers ont été pris en charge par Aéroport de Paris, lequel les a conduits en autobus vers l’aérogare. Le trafic aérien n’a, quant à lui, subi aucune conséquence de ce crash et s’est donc déroulé normalement tout au long de la journée. Et alors les premiers éléments recueillis ne permettent pas de déterminer les circonstances de cet accident, une enquête a été ouverte et confiée aux gendarmes des transports aériens.

Vidéo : crash d’un avion sur l’autoroute

Publicité
Publicité