Un professeur de lycée du Nord-Pas-de-Calais a récemment été arrêté. Il aurait fait chanter les parents de l’un de ses élèves en leur demandant de lui verser 7.500 euros en l’échange de son silence sur une affaire de boulette de papier que leur enfant lui a lancé au visage.

Un professeur aurait fait chanter des parents d’élèves. C’est en tout cas ce qu’affirment les parents d’un lycéen du Nord-Pas-de-Calais. D’après une information de France Bleu Nord, tout serait parti d’une boulette de papier que l’adolescent a envoyé au visage de son enseignant en 2011. Suite à cet incident, ce dernier, alors en remplacement dans cet établissement, aurait souffert de maux de tête et de troubles de la vision. Il aurait ainsi décidé de convoquer les parents de l’auteur du jet de papier. Lors de ce rendez-vous, le professeur leur aurait proposé une sorte de marché : il acceptait de taire cette affaire et de ne pas porter plainte mais en échange il exigeait 10.000 euros. Après négociations, le couple aurait finalement réussi à obtenir un rabais : 7.500 euros contre son silence. Fort de cet accord, le professeur leur aurait même fait signer un document précisant les modalités de cet arrangement. Celui-ci indiquait ainsi que 300 euros lui seraient donnés tout les mois et ce, en mandat cash.

Publicité
Il risque 7 ans de prison Les versements auraient certainement pu continuer jusqu’à leur échéance (prévue en 2014) mais l’adolescent indiscipliné a finalement été exclu définitivement de son établissement. Le contrat signé avec le professeur n’étant plus applicable, le père du lycéen aurait alors souhaité y mettre un terme et tout raconter au proviseur de l’établissement. Ce dernier aurait ensuite conseillé au père de famille de porter plainte contre l’enseignant en remplacement. Ce dernier, qui nie les faits qui lui sont reprochés, a été placé sous contrôle judiciaire en attendant de passer devant un tribunal correctionnel  le 28 février prochain. Il risque jusqu’à sept ans de prison et 100.000 euros d’amende. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :