Le sénateur écologiste n’a toujours pas digéré la blague "insultante" qu’a faite l’humoriste à son sujet il y a quelques jours sur Europe 1. Et il le fait savoir !

Sa blague ne l’a pas fait rire. Il y a quelques jours, Nicolas Canteloup a imité la voix de Jean-Vincent Placé au micro d’Europe 1, prenant alors un accent asiatique. Une initiative qui n’a pas du tout plu au principal intéressé. Se défendant d’avoir un quelconque accent de ce type, le sénateur écologiste est rapidement monté au créneau pour faire entendre sa voix. Et s’il a d’abord invité l’humoriste à "arrêter ces imitations vulgaires, grossières et blessantes d’un citoyen amoureux de son pays" tout en l’invitant à un "déjeuner coréen" pour parfaire l’imitation de sa voix, il a ensuite haussé le ton.

"Vous croyez que ça fait rire la famille ?""J’ai été adopté, je suis arrivé en France à 7 ans, j’ai fait l’école de la République. Il est où mon accent ?", s’est-il en effet indigné dimanche sur France 3. Loin d’avoir digéré cette affaire, Jean-Vincent Placé a poursuivi en lâchant : "On force un peu l’accent africain ou des îles de Christiane Taubira, et on se moque de moi en faisant l’accent asiatique. C’est un peu nul". Assurant toutefois qu’il n’avait pas l'intention de porter plainte, l’élu a également interrogé : "Vous croyez que ça fait rire mes parents ? Vous croyez que ça fait rire ma famille ?". Et celui-ci d’ajouter à propos du contexte politique : "Il y a 25% d'électeurs du Front national et toutes les digues sont enfoncées, il y a des flopées de gens qui subissent le racisme. Ce n'est pas drôle".  Très remonté, il a conclu en estimant que "le problème principal de Nicolas Canteloup, c'est qu'il ferait mieux de travailler sur les imitations parce qu'en réalité, ce n'est pas terrible".

Publicité
Jean-Jacques Bourdin a menacé de frapper Nicolas CanteloupJean-Vincent Placé n’est pas le seul à s’en être récemment pris à Nicolas Canteloup. Alors que ce dernier avait rebaptisé la radio RMC de "Radio Marine Championne", Jean-Jacques Bourdin n’avait pas mâché ses mots, allant même jusqu’à menacer de le frapper. "Si ça continue comme ça je prendrai les décisions qu'il faut. J'irai l'attraper au collet et j'irai lui dire ce que je pense ! Je ne pense pas que ça soit un homme, franchement. Attaquer les gens bassement et lâchement sans même que je l'ai rencontré une fois dans ma vie. Moi, si ça continue, je réagirai comme un mec ! Vous m'avez compris", avait déclaré le journaliste.

Vidéo sur le même thème - Ca chauffe entre Nicolas Canteloup et Jean-Jacques Bourdin