Une jeune femme qui affirmait avait été une mère porteuse dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui en France s’est avérée être une menteuse. Le journal a présenté ses excuses à ses lecteurs.

Le Parisien/Aujourd’hui en France a été victime d’une mythomane. Dans son édition de ce week-end le quotidien a en effet publié le témoignage choc d’une mère porteuse française. Pensant détenir un véritable scoop, le média en fait été roulé. Raphaella, la jeune femme de 24 ans qui s’est confiée au journal souffre en effet de mythomanie. L’histoire qu’elle a racontée aux journalistes du Parisien était donc un pur mensonge. Déjà mère de deux enfants, elle avait expliqué en avoir porté un troisième, né en 2011, pour un couple stérile. Une grossesse "pour aider" qui lui aurait rapporté "5.000 euros".

"Ma fille est un mythomane qui croit ses mensonges"Alors que Rue89 et BFM avaient affirmé dès lundi que ce témoignage était bidon, citant notamment la grand-mère de la jeune femme, Le Parisien a ensuite confirmé cette information. "Après de plus amples vérifications auprès de ses proches, et notamment sa mère que nous avons jointe par téléphone ce lundi après-midi, il s’avère que cette jeune femme, Raphaella, a inventé cette histoire de toutes pièces, dissimulant une situation parentale en réalité très compliquée", a ainsi écrit le journal. "Ma fille est une mythomane qui croit à ses mensonges", aurait déclaré la mère de Raphaella aux journalistes du quotidien.

Publicité
Le Parisien a par ailleurs précisé à ses lecteurs que la jeune femme "avait bâti un faux témoignage comportant de très nombreux détails, ce qui a abusé notre vigilance, ainsi que celle d’autres médias lui ayant également donné la parole". Et d’ajouter : "Notre souci étant d’informer avec exactitude nos lecteurs, nous tenons ici à rapporter ces rectifications qui rétablissent la vérité". 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité