Jean Sarkozy a donné ce jeudi ses premiers cours de TD aux étudiants de l’Université de Créteil. Un baptême du feu visiblement réussi pour ses « élèves », qui ne tarissent pas d’éloges sur le fils de l’ancien président.

Récemment recruté comme vacataire par l’Université de Créteil pour assurer certains cours de TD, Jean Sarkozy a pris place ce jeudi devant ses premiers « élèves » pour un cours sur le droit des sociétés. Un premier cours visiblement réussi si l’on en croit les étudiants, et de quoi faire taire les mauvaises langues qui se disaient sceptiques quant aux capacités du fils de l’ancien président à enseigner à des étudiants quasiment aussi diplômés que lui.

« C’est un bon chargé de TD » confie l’un d’eux au Parisien. « Il est compétent, il répond à la cascade de questions sans problème, se réfère à de nombreux auteurs, à de nombreuses décisions. C’est un bon prof de droit » indique une autre étudiante au Figaro. « Il a une bonne méthode. Il essaie de nous intéresser, de nous impliquer dans un cours qui n’est pas facile. Il nous pose lui-même souvent des questions sans pour autant nous obliger à participer ». Un sans faute visiblement pour celui qui continue de répondre aux questions sur le parking de la fac bien après la fin des cours.

Publicité
La vingtaine d’étudiants a en tout cas apprécié le côté pratique du cours dispensé par Jean Sarkozy. « Chargé de TD, c’est comme du tutorat, c’est un étudiant devant d’autres étudiants et c’est beaucoup de la méthodologie. Ça n’a rien d’extraordinaire » explique-t-il avec modestie Jean Sarkozy. Le fils de Nicolas Sarkozy avait tout de même choisi un exemple que l’on pourrait qualifier de « bling-bling » pour illustrer son cours : la possibilité ou non pour l’associé d’une entreprise d’utiliser le jet privé de la société pour des déplacements personnels. Le succès de Jean Sarkozy semble en tout cas dépasser le cadre des cours, certaines étudiantes le voyant en effet comme un « sex-symbol »… 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité