Un employé de France Télécom travaillant à Pau a trouvé la mort, lundi 4 mars, en s'immolant par le feu. L'homme faisait l'objet d'une enquête interne.

L'information de source syndicale a été confirmée par la direction : un responsable logistique du bureau France Télécom de Pau s'est immolé par le feu à son domicile, lundi 4 mars. Malgré l'arrivé des secours, l'homme de 41 ans n'a pas survécu à ses blessures. Il avait été mis à pied depuis une semaine suite à une enquête interne sur des liens, supposés trop proches, avec certains fournisseurs.

Sébastien Crozier, président du groupement syndical CFE-CGC/Unsa France Télécom, ne fait pas de liens hâtifs entre la récente vague de suicides chez Orange et cet acte, peut-être isolé. Bien que "le tissu social [soit] fragile et la conjoncture effroyable", la mise en service de l'Observatoire du stress a permis une baisse du nombre de suicides explique Sébastien Crozier au Parisien.fr.

Publicité
La ligne officielle de la direction est que "le salarié faisait l'objet d'une suspension temporaire pour présomption d'acte frauduleux et, à ce titre, avait été suspendu provisoirement. Une enquête interne est en cours pour connaître les circonstances du drame" a expliqué un porte-parole de la direction. "Le personnel est très choqué, nous avons mis en place une cellule psychologique avec le médecin du travail par l'intermédiaire du CHSCT" a-t-il conclu.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité