L’emblématique PDG du groupe Total s’est brutalement éteint lundi soir, dans le crash de son avion privé à l’aéroport de Vnoukovo à Moscou (Russie).

Les salariées du groupe le surnommaient "Big moustache" (grosse moustache), en raison de son épaisse moustache blanche. A 63 ans, Christophe de Margerie était le PDG de Total. Il s’est tué lundi soir dans un accident d’avion sur le tarmac de l’aéroport de Vnoukovo à Moscou (Russie). La nouvelle a été confirmée quelques heures après par la compagnie pétrolière. Celle-ci a par ailleurs organisée une réunion de crise à son siège de La Défense.

L’avion aurait heurté une déneigeuseL’homme d’affaires sortait d’une réunion de travail avec le président russe Dimitri Medvdev et s’apprêtait à rentrer en France. Selon les premiers éléments réunis, son jet privé aurait heurté une déneigeuse au niveau du train d’atterrissage, quelques minutes après son décollage. Aucun des trois membres d’équipage, tous d’origine française, n’aurait survécu au choc. Les conditions mauvaises météorologiques, notamment marquées par une couverture nuageuse, des précipitations et du brouillard, ont d’ores et déjà été avancées pour expliquer cet accident. Le "facteur humain", est également envisagé, a rapporté Interfax. L’analyse des boîtes noires de l’appareil, rapidement retrouvées parmi les débris, devraient permettre d’éclairer les enquêteurs.

Publicité
"La France perd un grand capitaine d’industrie"Entré chez Total en tant que stagiaire en 1974, Christophe de Margerie a ensuite gravis les échelons jusqu’à en devenir directeur général en 2007, puis PDG en 2010. Réputé chaleureux et considéré comme l’un des plus grands patrons français, il était petit-fils de Pierre Taittinger, industriel et homme politique. Marié, il était également père de trois enfants. "Les premières pensées de la direction et des employés du groupe Total vont à l'épouse, aux enfants et aux proches de Christophe de Margerie ainsi qu'aux familles des trois autres victimes", a ainsi déclaré la compagnie dans un communiqué. "La France perd un grand capitaine d’industrie", a de son côté estimé Matignon. D’autres personnalités du monde politique et économique ont également réagis à l’annonce du décès de Christophe de Margerie (Cf. captures ci-dessous).

 Vidéo sur le même thème - Retour sur l'ascension fulgurante de Christophe de Margerie