Alors que son mari continue de multiplier les meetings pour reconquérir son électorat, Carla Bruni-Sarkozy serait prête à se lancer dans le one-woman-show.

Carla Bruni-Sarkozy était l’invitée de Nikos Aliagas dans l’émission Sortez du cadre sur Europe 1 ce samedi. C’était l’occasion pour la chanteuse de présenter son coffret CD/DVD Carla Bruni à l’Olympia et de partager son goût pour les "petites blagues", rapporte le quotidien 20 minutes. Interrogée sur sa relation avec le public, l’ex-mannequin a en effet confirmé partager quelques blagues avec les spectateurs venus l’écouter. "J’adore ça, J’adorerais le faire vraiment mais bon, je n’ose pas trop", a-t-elle confié à la radio.

À lire aussi - Quand Carla Bruni-Sarkozy blague sur l'affaire des écoutes

Humoriste, un nouveau métier ? Carla Bruni-Sarkozy, si elle n’est pas dans l’affirmatif, reconnait néanmoins que ça l’intéresserait. "J’aimerais vraiment faire des tonnes de blagues, limite, j’aimerais bien faire des vrais blagues, un one-woman-show", a-t-elle expliqué. Une confidence qui en dit long sur la volonté de l’ex-Première dame de persévérer dans le milieu artistique, même si elle reconnaît qu’il s’agit là d’"un autre métier".

À lire aussi - "Quelle est le plus difficile pour la poule" : la petite blague de Carla Bruni-Sarkozy

Retour sur son départ de l'Élysée

La suite de l’interview a été plus conventionnelle. Carla Bruni-Sarkozy a notamment abordé son départ de l’Élysée en 2012. "De l’intérieur, c’était un moment de soulagement pour moi. La campagne présidentielle, c’est un moment où on est assez content quand ça s’arrête. C’est un moment intense, tendu, brutal, important", a-t-elle raconté.

Publicité
Quant à son mari, la chanteuse a déclaré que celui-ci avait bien perdu. "Bien perdre, c’est mieux que gagner dans la vie. Savoir perdre, ce n’est pas donné à tout le monde. C’est une question de noblesse", a-t-elle conclu.

Vidéo sur le même thème - Carla Bruni se verrait bien dans un one-woman-show