Dans "Scoop Story", la directrice de la rédaction de Closer dévoile ce qui s’est passé en amont de la publication du fameux numéro annonçant le scoop de l’année : la prétendue liaison entre le président et l’actrice.

Ne vous êtes-vous jamais demandé quel avait été le travail qui avait précédé la parution du fameux  numéro de Closer annonçant une prétendue liaison entre François Hollande et Julie Gayet ? N’avez-vous jamais eu envie de savoir comment le photographe à l’origine du cliché du président à scooter avait travaillé, ni quelles avaient pu être les questions que se sont posées les journalistes avant de le publier ? Dans Scoop Story (éd. Fist Document) Laurence Pieau, la directrice de la rédaction du magazine people revient sur les coulisses de ce scoop. Paru la semaine dernière, soit près de dix mois après l’éclatement de l’affaire, l’ouvrage dévoile en effet tout le travail de fabrication qui a précédé la révélation de cette prétendue "love affair" (rien n’a jamais été confirmé par les principaux intéressés).

Comment l’affaire a été gardée secrète pendant des semainesDans ce livre, les lecteurs apprennent ainsi comment le photographe Sébastien Valiela s’est planqué devant le domicile parisien de la comédienne. Ils découvrent également comment les informations concernant cette supposée liaison (rien n’a jamais été confirmé par les principaux intéressés)  ont été gardées secrètes jusqu’au matin de sa parution dans Closer, mais aussi comment l’hebdomadaire a ensuite été attaqué en justice par Julie Gayet.

Publicité
"J’étais sûre que l’histoire allait s’ébruiter et que l’exclusivité allait s’effondrer", confie d’ailleurs l’auteur dans son livre, rapporte BFM TV.L’histoire a finalement montré que Laurence Pieau avait tort et que le scandale a véritablement éclaté le matin où le numéro de Closer s’est retrouvé en kiosques.

Vidéo sur le même thème - La rentrée de Hollande compliquée par la sortie du livre de Trierweiler

Publicité
Publicité