Une société belge spécialisée dans la vente de sextoys à domicile recherche une testeuse à temps complet... Rémunération ? 1 350 euros nets par mois, et un treizième mois. Dynamique, motivée, ouverte à la nouveauté ? Cette offre est peut-être pour vous !

Au chômage ? Ou simplement envie de changer d'emploi ? Si vous êtes "une femme dynamique et motivée, ouverte à la nouveauté, aimant le plaisir intime et possédant une bonne condition physique", voici peut-être le job de vos rêves : devenez testeuse de sextoys !

La société belge Soft Love, spécialisée dans la vente de sextoys à domicile, recherche en effet une femme qui testerait à plein temps, dans le cadre d'un CDD qui pourrait déboucher sur un CDI, les différents produits coquins qu'elle lui enverrait.

Une dizaine à une quinzaine de godemichés à tester par moisConcrètement, le poste, à pourvoir dès le 1er janvier prochain, ne nécessite aucun diplôme ni spécialisation, seulement du "professionnalisme". La testeuse "recevra une dizaine à une quinzaine de godemichés à tester par mois", raconte Nicolas Bustin, cofondateur du site internet. Elle devra ensuite se soumettre à une "évaluation sensorielle" des produits. Ensuite, elle devra écrire "des rapports détaillés et comparer les produits testés à ceux qui existent sur le marché".

Publicité
Les godemichés ne seront d'ailleurs pas les seuls produits envoyés à la nouvelle employée, qui devra également "tester des produits érotiques en tout genre : bougies, lingerie, huiles de massage, lubrifiants, anneaux péniens, etc..." Un partenaire devrait donc parfois être utile à la testeuse, et cela ne pose aucun problème puisque l'annonce précise que "le travail en couple est autorisé".

La rémunération pour tout ça ? 1 350 euros nets par mois, avec un treizième mois, un ordinateur et un smartphone de fonction.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité